Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

apéro

  • Pincho d'avocat et de sardines

    avacats, sardines

    En Espagne il ne faut pas se compliquer la vie pour préparer de bonnes choses car les ingrédients de base sont savoureux à souhait

     

    La preuve avec cette recette qui est mon adaptation de la recette de http://www.gastronomiaycia.com/2010/07/25/aguacate-con-anchoas-y-vinagreta-de-aceitunas-negras/ qui elle-même est inspirée de la “flauta de aguacate y anchoas de Ferran Adrià”.

    Il vous reste à créer la vôtre.

    En léger repas de midi, en apéro dînatoire, en version plus petite pour un pincho....

    C'est, sans prétention, délicieux.

     

    Il m'a fallu

    du pan cristal en Espagne ou du ciabatta en Belgique

    des filets de sardines “anchoadas” salés et conservés dans de l'huile d'olive

    des avocats

    des tomates

    des olives noires

    une échalote

     

    Pour la préparation

    peler les avocats et les couper en tranches

    évider les tomates ne garder que les graines et leur “gélatine”

    préparer la vinaigrette avec 50 g d'olives noires dénoyautées et grossièrement hachées au couteau, 70 g d'huile d'olive, 1 c à s d'échalotes hâchées, 10 g de vinaigre de cidre.

    Ne pas préparer à l'avance car les tranches d'avocat s'oxyderaient.

     

     

    Monter en commençant par le pain, le filet de sardines, le caviar de tomates et la vinaigrette.

     

    J'ai mis les tomates évidées au congélateur pour une prochaine préparation.

     

     

  • Tentacule de poulpe séché et salé.

    tentacules à la plancha.32.jpg

     

    tentacules de poulpe séché.38.jpg

    A la carte d'un restaurant j'ai l'habitude de chercher un plat que je n'ai jamais mangé. Rien de bien anormal jusqu'ici. Mais là où ça se corse c'est que 9 fois sur 10 le garçon revient, la mine déconfite pour m'annoncer qu'il n'y en pas ou qu'il n'y en a plus. J'en ai l 'habitude, parfois j'en ris mais il m'arrive encore de râler comme au Cap Nahau il y a quelques jours avec le poulpe séché.

    Mais si il y en a à la carte, il doit y en avoir dans les magasins ? Effectivement le garçon m'indique une grande surface à une dizaine de kms où ils en vendent.

    Devinez la suite, je cherche cette chose que je ne connais pas et ne trouvant rien je me renseigne, une gentille dame me conduit au rayon et............oh, il n'y en a plus.

    Mais je suis persévérante, mon pauvre Bernard ne compte plus les kms que je lui ai fait faire à la recherche d'un produit ou l'autre, et je l'ai trouvé dans un super petit marché couvert de la petite ville d'Altea (un petit espagnol que je vous conseille) que je n'avais pas encore exploré.

    Une tentacule coûte 6 euros ou 40 euros le kilo mais 1/4 de tentacule par personne en apéro, c'est plus que suffisant.

     

    La recette pour l'utiliser : rien de plus simple.

     

    Il suffit de le faire sauter sur une plancha très chaude quelques secondes de chaque côté en l'arrosant d'un filet d'huile d'olive, le couper en tranches et le servir avec ou sans jus de citron.

    C'est très drôle de voir cette tentacule se tortionner sur la plancha, en ce jour d'Halloween c'était parfait.

    Si c'est bon, ouuuiiii, mais à toute petite dose car c'est très salé, gare à la bouteille de cava!

  • Crackers aux harengs fumés

    recette de crackers au poisson fumé,harengs,miami

     

    Crackers au hareng fumé.

     

    A Miami dans un Sport's bar bien animé, j'avais commandé une mousse de poisson fumé "special maison", celui que vous voyez sur la photo. Un délice, servi aves des tas de petits paquets de crackers, j'ai retenu l'idée pour un apéritif dînatoire ou un dimanche soir.

    J'adore ces crackers dont les anglophones sont si friands avec leur fromages.

    On a de bons biscuits ici aussi, je ne sais pas pourquoi je n'en mets pas plus souvent à table.

    Je sais les dips au poisson fumé ce n'est pas nouveau, mais ceux-là m'ont semblé tellement bons...

    Malheureusement je n'ai pas leur secret mais si j'en prépare, voici la recette que j'utiliserai.

     

    Ingrédients pour beaucoup de personnes.

    200 g de hareng fumé

    100 g de mascarpone

    100 g de crème de raifort

    un trait de vodka

    du sel et beaucoup de poivre

     

    Pour la préparation, il vous suffira de mixer le tout.

     

     



  • Bacon chips.

    chips de lard  bacon chips.jpg

     

     

    Bacon chips.

     

    Un essai inspiré de la manière dont on prépare les couennes de porc, qui a donné de très bons résultats,. C'est beaucoup moins salé que le lard que l'on fait fondre au four ou dans la poêle.

    Je l'ai même assaisonné de sel au pili pili.

    Et c'est joli en plus, à mon avis pour le moins.

    Et mon mari a dit....encore!

     

    Si vous voulez essayer il vous faudra:

    de très fines tranches de lard fumé

    de l'huile pour friture

     

    La préparation est simple il suffit de

    faire bouillir le lard jusqu'à ce que la graisse devienne transparente

    Le laisser sècher au moins 24 heures

    Le passer dans la friture bien chaude.

    A manger à l'apéritif ou à utiliser comme garniture ou à effiter dans des salades ou encore pour garnir une assiette de potage.

  • Tagliatelles d'oreilles de porc en beignets à la Mort Subite (Delhaize été 2012)

    beignets cuisicook.JPG

     

    Comme Françoise Vangelder et d’autres blogueurs, j’ai eu la chance d’être invitée à la présentation des produits d’été de chez Delhaize.

    Le billet de Françoise relate parfaitement l’ambiance, l’accueil, les produits,les vins…

    Je ne vais donc pas vous raconter cela une deuxième fois, au risque de vous ennuyer.

    Je vous parlerai donc des bières, le champagne belge comme je l’appelle.

    Née à Rochefort, la Trappiste n’a plus guère de secret pour moi, j’adore une 8°.

    Et en tant que militante pour le retour des abats sur nos tables, je me suis faite un plaisir d’essayer de convaincre Geoffroy De Hulst  responsable des achats viande,de continuer sur la bonne voie en remettant des abats dans leurs étals.

    En quittant nos hôtes, Roby Sinet m’a suggéré de cuisiner des tripes à la bière, en parlant de la bouteille de bière Malheur que j’avais particulièrement appréciée.

    Mes deux péchés en un, parfait.

    Pour ne pas dire de bêtises, je vais vous en parler de ce « Malheur »en utilisant la présentation qui nous en a été donnée.

    « Grande nouveauté dans le domaine des bières, les bières brutes suivent le même processus de fermentation que les champagnes. Elles reçoivent des levures spécifiques au champagne et subissent une triple fermentation en bouteille suivie par un dégorgement. Le résultat de ce processus donne lieu à une bière raffinée et pétillante avec une très belle mousse et un arrière goût élégant.11%vol. Convient très bien comme apéritif, dessert ou digestif. »

    Ce sera pour ma prochaine recette.

    Donc, ce ne sont pas des tripes mais des tagliatelles d’oreilles, que je vais vous présenter et j’ai utilisé pour ce faire une Mort Subite Cuvée Printemps 2012.

    « Cette « witte » est une bière Lambic trouble unique produite par une fermentation spontanée. La touche subtile d’herbes aromatiques donne à cette bière une saveur rafraîchissante unique ».

    Pour un apéro, je vous recommande chaudement ma recette, un délice. Le fondant du beignet, on connaît, mais le croquant de l’oreille à l’intérieur, c’est la surprise.

    La bière était en parfaite harmonie avec l’amuse-bouche.

    La recette.

    100 g de farine

    1 oeuf entier

    1 blanc monté en neige

    10 cl de bière

    1 pincée de sel

    3 cl d'huile

     

    2 oreilles de porc bien nettoyées

    1 carotte, thym et laurier

    1 oignon

    sel et poivre

    Cuire les oreilles au court-bouillon.

    Les égoutter et les laisser refroidir.

    Les découper en lanières.

    Mettez la farine dans un saladier et faites-y une fontaine pour y verser les oeufs entiers, l'huile et le sel. Mélangez bien le tout en ajoutant peu à peu la bière pour former une pâte lisse.

    Ajouter les blancs d’œufs en mélangeant avec délicatesse.
    Laissez ensuite reposer votre pâte aussi longtemps que possible.

    Tremper les lanières dans la pâte à beignets et les mettre par petites quantités dans la friteuse à 180° et les retourner pour les dorer de chaque côté.

    Saupoudrer de sel au pili pili avant de servir.

    Comme je fréquente le petit Delhaize de Marche-en-Famenne depuis 40 ans, je l’ai déjà cité à plusieurs reprises dans mes billets car c’est le magasin de référence dans la région.

    Il va fermer ses portes pour un « revamping », je vais hélas devoir changer de boutique pendant un moment et aller à la découverte des boulangeries.

    A propos de pain, je ne sais pas comment s’appelle celui que j’ai mangé, plein de graines et de grains de maïs, un délice. Il faudra que je me renseigne.

    Salade de grains de blé sauce Picado

    Tempura de crevettes gelée au thé matcha, algues

    Pâté de foies de lapin

    Portobellos farcis au chèvre, vinaigrette au thé matcha

    Truffes coco-rhum

    Haddock poêlé, salade de choucroute au wagamama

    Civet de joues de porc au boudin noir

    Galabart sur relish de poivrons

    Duo de caviar marin et végétal

     

     

     

  • Dés de fromage de brebis et réduction de porto.

    fromage réduction de porto.jpg

     

    La liste de toutes les recettes que j’ai envie de faire est tellement longue, comme les vôtres je suppose, qu’il y en a parfois qui redescendent tout au fond de la liste et qui s’oublient.

    Ce n’est pas le cas de la recette de « C’est moi qui l’ai fait » du Le billet de Pascale Week que j’avais étiquetée : à faire au Portugal.

    Son billet a fait remonter de bien agréables souvenirs dans ma mémoire.

    Eh oui, dans les années 65 ou par là, en vacances à Paris, j’avais évidemment été faire mon petit tour chez Fauchon.

    Le sommelier de l’époque, impressionné par mes connaissances des vins (ce n’est pas le seul argument, j’avais 25 ans et j’étais selon une expression actuelle « parfaitement consommable ») m’avait offert une visite de toute la cave en sa compagnie.

    Souvenirs, souvenirs…

    Près de cinquante ans après, j’avais deux morceaux de fromage dans le frigo: un fromage portugais de brebis (région de Beira, queijo castelo branco) et l’autre, le queijo curado planicie dourada, plus mature et feuilleté comme ils disent.

    Nous avons testé les deux et le fromage feuilleté, moins doux s’accordait beaucoup mieux à la réduction de porto car il permettait à la légère acidité de mieux ressortir.

    Pour la recette reportez-vous à celle de Pascale, elle vous l’explique parfaitement.

    Vous pouvez si bon vous semble, utiliser d’autres fromages ou d’autres graines, allez à la découverte et faites-moi part de vos résultats.