Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Envoyer ce Blog à un ami | Avertir le modérateur

  • Rosace de boudin noir ardennais sur "vôte" au cidre et pommes, sauce au sirop de Liège.

    rosace de boudinguet.JPG

     

    Je vais encore vous parler de la boucherie Magerotte car ce midi j’ai mangé des rosaces de boudin piquées au foie de porc, achetées chez eux, elles étaient absolument délicieuses.

    Pourquoi des « vôtes », parce que c’est un mot wallon d’ici pour désigner des crêpes épaisses et que ce plat est bien typique, dans mon souvenir en tous cas.

    En dehors de la présentation, je pense que vous pouvez utiliser le boudin noir que vous aimez ou celui qui est disponible près de chez vous.

    Avant de vous livrer  la recette, j’ajoute qu’en belge « ça m’a vraiment bien goûté ».

    Ingrédients pour 2 personnes.

    4 rosaces de 100 g chacune

    Pour les crêpes.

    150 g de farine

    50 g de farine de sarrasin

    1 œuf battu

    1 c à s de levure instantanée

     1 c à s de miel

     150 ml de cidre

     1 pomme râpée

    1 pincée de sel

    25 g de beurre

    Pour la garniture

    1 pomme

    1 c à s de beurre

    1 c à s de sirop de Liège

    Préparation.

    Mélanger les 2 farines, le sel et la levure.

    Mixer le miel avec l’œuf et le jus de pomme et les ajouter aux farines.

    Bien mélanger le tout.

    Ajouter la pomme râpée

    Chauffer la poêle à crêpes, y faire fondre le beurre.

    Cuire les crêpes une à une et garder au chaud.

    Faire fondre le beurre et le sirop de Liège la poêle et y faire caraméliser les quartiers de pomme.

    Faire chauffer une grande poêle et y déposer les rosaces de boudin, les retourner avec précaution et les cuire sur l’autre face.

    Déposer les rosaces sur les crêpes, garnir avec les pommes et la sauce.

     

  • Brochette de foie de mouton.

    brochette de foie de mouton.jpg

     

    Une recette qui date de mon séjour à Agadir.

    Le petit plus consiste à mettre du cumin en poudre sur la table pour y tremper les petits morceaux de foie.

    Les brochettes accompagnent fort bien l’apéro.

    Pour moi ce sera une bière, mais pour les marocains une tasse de thé à la menthe bien sur.

    Ingrédients pour 8 personnes.

    1 k de foie de mouton

    de la crépine de mouton lavée

    3 c à c de cumin en poudre

    3 c à café de paprika doux

    du piment (selon le goût)

    du sel

    Préparation.

    Découper le foie en tranches de 3cm d’épaisseur et ensuite en morceaux de 2 cm de côté.

    Dans un récipient, mélanger les épices et en saupoudrer la moitié sur la viande.

    Saupoudrer le reste des épices sur la crépine.

    Rouler la crépine sur elle-même et y découper en bandes de 6 cm de largeur et ensuite la découper en morceaux de 2 cm.

    Enrober les morceaux de foie de crépine et les enfiler sur des brochettes.

    Faire griller au BBQ.

     

     

     

     

     

  • Pavé de calmar géant aux clémentines, grillé.

    pavé de calmarguet.JPG

     

    Une recette inspirée de la revue Food and Travel de janvier 2012.

    A long time ago…j’ai découvert les steaks de calmars en 1991 au restaurant Linger Longer de Johannesburg, je ne les ai jamais oubliés.

    Ici en Belgique, dans mon coin en tous cas, il est impossible de s’en procurer, c’est donc une fois de plus lors d’un shopping gourmand en France que je les ai achetés.

    Grillés juste le temps minimum et donc tendres à souhait, servis avec cette sauce fruitée mais pas sucrée, une belle réussite.

    Ingrédients pour 2 personnes

    2 pavés de calmar géant

    sel et poivre

    le zeste râpé de 3 clémentines

    2 c à s d’huile d’olive

    1 petit chou-fleur

    2 bouquets de chou fleur découpés longitudinalement

    1 c à c d’huile

    du lait, sel et poivre

    2 c à s de mascarpone

    un peu de noix de muscade

    Pour la sauce

    3 c à s d’huile d’olive

    le jus de 1 clémentine

    le jus de 1 citron

    Préparation.

    Entailler le dessus des pavés en losanges.

    Saler et poivrer.

    Mettre dans un plat et arroser d’huile.

    Râper les clémentines et laisser mariner une heure en retournant de temps en temps les morceaux.

    Cuire le chou fleur dans de l’eau salée.

    L’égoutter et l’écraser à la fourchette.

    Ajouter la crème et la noix de muscade.

    Chauffer une poêle, y verser l’huile et  dorer les tranches de bouquets.

    Mélanger l’huile avec le sel et poivre, le jus de clémentine.

    Griller les pavés de calmars.

    Dresser l’ensemble et arroser de sauce.

     

     

     

  • Cailles marinées à la mélasse de grenades, purée de pois chiches.

    cailles libanaises.jpg

     

    Ces derniers temps, je suppose que vous remarquez que ma cuisine est fort axée sur le Moyen-Orient, je découvre. Au fur et à mesure de nouvelles recetttes.

    Dans un de mes billets précédents je vous avais décrit ma recette de mélasses de grenades.

    J’en avais encore un peu au frigo c’était une occasion de l’utiliser.

    Les cailles je m’en suis léchées les doigts, par contre la purée de pois chiches, je n’ajouterai pas un miam, mais un bof…

    Ingrédients pour 2 personnes.

    2 cailles découpées

    2 gousses d’ail

    2 c à s d’huile d’olive

    un peu de cumin

    2 c à s de mélasse de grenades

    sel et poivre.

    Pour la purée de pois chiches

    1 boîte de pois chiches

    3 c à s de tahini

    2 gousses d’ail

    1 c à c de paprika

    le jus d’un citron

    quelques feuille de menthe

    Préparation.

    Découper les petites cailles, garder les cuisses et les ailes avec le blanc.

    Les mettre dans un plat avec tous les ingrédients de la marinade.

    Les y laisser pendant au moins une heure.

    Chauffer une poêle et y frire la viande de chaque côté, réduire la température et laisser cuire encore 5 minutes sur chaque face.

    Egoutter les pois chiches.

    Les mettre dans un poêlon avec le tahini, l’ail, le paprika, le jus de citron et la menthe.

    Mixer.

    Mettre sur le feu et chauffer à feu doux.

    Dresser.

     

  • Marcassin comme chez moi dans les Ardennes

    Suite et fin du filet de marcassin avec le Marcassin ardennais.

    Pour l’assaisonnement j’ai utilisé :

    Le mélange du trappeur (pour plus de détails)

    A la base de ce mélange, des pépites de sucre d'érable qui rendent cet assaisonnement unique : à la fois salé et sucré, épicé et doux. Un vrai bonheur à laisser fondre sur la langue, alors imaginez ce mélange sur une viande, dans une purée de pomme de terre avec une noix de beurre...
    Son origine: Canada
    Un trappeur canadien renversa un jour du sel dans son pot de sucre d'érable. Ne voulant pas gâcher son précieux sucre, il utilisa le mélange obtenu sur sa viande de bison séchée... Ainsi est né ce grand classique québécois.

    Et des paillettes de sel marin fumé

    Le sel de Maldon : un sel unique

    Le sel de Maldon a acquis au fil des ans une réputation mondiale de part ses qualités inégalées. Il s'agit d'une fleur de sel de forme pyramidale au goût salé prononcé malgré une surprenante légèreté. C'est l'un des seuls sels qui ne nécessite pas de moulin car il s'émiette entre les doigts et craque très facilement entre les dents. Son goût prononcé affirmé permet d'en mettre moins.

    Ingrédients pour 1 personne :

    200 g de filet de marcassin coupé en tranches

    10 baies de genévrier écrasées entre les doigts

    1 verre de péket

    2 c à s de saindoux

    1 tranche de lard fumé découpée en lardons

    sel marin fumé, épices du trappeur.

    Préparation.

    Assaisonner la viande et l’arroser avec la moitié du péket .

    Laisser mariner à la température de la pièce.

    Faire chauffer le saindoux et y fondre le lard.

    Ajouter la viande et la cuire pendant une dizaine de minutes.

    Verser le reste du péket et flamber.

     

  • Soupe de cervelle (recette des Philippines)

    soupe de cervelle.jpg

    La soupe de cervelle de porc est une recette originaire des Philippines où j’ai vécu une année.

    Ingrédients pour 4 personnes.

    2 cervelles de porc nettoyées.

    2 c à s d’huile

    1 c à s d’ail émincé

    1 c à s d’oignons émincés

    1 carotte en rondelles

    1 c à s de sel

    du poivre

    1 l d’eau de riz ou de bouillon

    2 c à s de tomato ketchup

    Préparation.

    Faire pocher la cervelle dans de l’eau bouillante pour pouvoir la détailler en cubes.

    Chauffer la graisse dans une casserole et faire revenir l'ail, l'oignon et les carottes.

    Ajouter la cervelle et assaisonner.

    Ajouter le bouillon et porter à ébullition.

    Juste avant de retirer du feu, incorporer le ketchup.