Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Envoyer ce Blog à un ami | Avertir le modérateur

conserve

  • Marmelade de tomates à la mélasse de grenades.

     

    seine et marne.12.jpg

     

    Marmelade de tomates à la mélasse de grenades

     

    J'ai mangé ce midi un sandwich Seine et Marne. Pourquoi cette appellation ?

    Je n'en sais rien, et vous ?

    Si vous pensez que cela se passe en France, détrompez-vous, c'est sur la carte d'un petit resto en bord de mer à Altéa en Espagne que je l'ai choisi.

    Alors comme d'habitude j'ai surfé pour trouver une recette que j'ai adaptée à ma sauce et voici le résultat.

     

    Les ingrédients pour 5 bocaux

    2 c à s d'huile d'olive

    250 g d'oignons émincés

    1 c à s d'ail écrasé

    1,500 k de tomates épépinées

    125 g de sucre

    3 c à s de mélasse de grenades

    125 ml de jus de citron

    2 c à s de purée de tomate

    1 pincée de paprika

    1 pincée de poivre de la Jamaïque en poudre

    1 pincée de clou de girofle en poudre

    du sel et du poivre

     

    Préparation.

    Faire chauffer l'huile dans une casserole.

    Ajouter l'oignon et cuire pendant 4 minutes.

    Ajouter l'ail et cuire pendant une minute de plus.

    Ajouter les tomates et continuer pendant 4 minutes encore.

    Ajouter le sucre et tous les autres ingrédients et continuer la cuisson à feu doux pendant une bonne heure. Il faut que le mélange atteigne la consistance désirée.

    Saler et poivrer.

    Mettre en bocaux et conserver au frigo.

     

     

     

     

  • Le beurre d'arachides en Afrique noire ou centrale.

    peanut butter pagne.jpg

     

                                                              Photo de Tissus d'Afrique

    En Afrique les pagnes parlent, ils peuvent vous passer des messages comme celui de la photo, représentant des arachides.

    La personne qui le portera est quelqu'un qui veut afficher qu'elle est à l'abri du besoin car son symbole est celui de l'abondance.

    Si vous voulez en savoir plus, allez donc visiter mon site « Afriquartquilt »sur le textiles africains.

    Le beurre d'arachides en Afrique noire ou centrale.

    Celui que j'ai connu, vendu à la cuillère à soupe et emballé dans un morceau de papier avant l'apparition du plastique sur les marchés consistait en arachides grillées (souvent dans la sable) et ensuite écrasées au mortier avant que l'utilisation de petits moulins ne soit en usage.

    Si vous habitez en Afrique et que vous n'aimez pas fréquenter les marchés, hélas pour vous, vous pouvez acheter vos arachides grillées aux petits marchands ambulants qui sillonnent les rues ou au pire, on en trouve dans tous les magasins.

    On ne prend pas son apéro sans ces « saletés » terme africain qui sera différent selon le langage vernaculaire, mais qui aura toujours la même signification, saloperies, poubelles...dont on deviendrait dépendant.

    A tel point qu'à Abidjan où j'avais adopté un petit lapin blanc qui circulait librement dans le jardin, quand il voyait la voiture de mon mari rentrer le soir, savait que la bière allait sortir du frigo et se postait devant l'armoire dans laquelle je mettais la bouteille d'arachides. Eh oui, comme il fait très humide et que l'on en consomme beaucoup, elles se vendent en bouteilles de 750 ml, généralement décortiquées.

    A ce propos, comme dans d'autres pays elles se vendent le plus souvent avec la peau, je vous assure que si vos amis les décortiquent, cela fait désordre le lendemain matin au réveil, ces petits fragments de peau s'éparpillent partout.

    Si l'envie vous prenait de vouloir préparer ce beurre d'arachides chez vous ici en Europe, il vous faudrait acheter des arachides crues et  soit :

     de congeler les arachides pour pouvoir les frotter entre vos mains et les éplucher plus facilement.

     de leur laisser la peau

    Les étaler sur une plaque de cuisson et les enfourner à 180° pendant 20 à 30 minutes.

    Retirer, laisser refroidir et saler.

    Si vous les avez grillées avec leur peau, la tâche devient plus aisée. Mettez-les dans un sachet en plastique et pressez-les les unes contre les autres en tournant, déposez- les sur une plaque et soufflez.

    Passons à la recette :

    pour environ 250 g d'arachides il faudra

    1 c à s de sel

    125 ml de miel.

    Préparation :

    à la main vous les écraserez dans un mortier pendant environ 45 minutes

    dans le bol mixer il vous faudra peu de temps

    Quand elles seront telles que vous le désiriez, versez le miel et le sel.

    Mélangez et mettez dans des pots.

    Bon appétit

    j'ai vu qu'en Thailande on épluche chaque arachide et en plus on enlève le germe, de la folie, non je vous ne vous montrerai cette méthode qu'en video

  • Tasajo: viande séchée d'Uruguay.

    tasajo.40.jpg

    dry cured beef tasajo.07.jpg

    tasajo composition.jpg

    Tasajo ou charqui : viande séchée de boeuf ou de cheval originaire de Montevideo Uruguay.


    Le tasajo est du boeuf salé, séché et conservé dans de la graisse de boeuf colorée au beta carotène Cette méthode (en excluant la couche de graisse) correspond à celle de la conservation du bacalao en Espagne,elle est plus connue dans les Caraïbes et certains pays d'Amérque du Sud. Le tasajo était généralement consommé par les paysans et les esclaves avant de devenir populaire dans d'autres couches de population jusqu'à nos jours où son prix ne le rend plus accessible qu'aux couches aisées des populations. Au prix de 24 dollars le kilo, c'est un luxe qu'on ne se permet pas tous les jours.

    Il coûtaît moins cher à l'époque où il était encore fabriqué avec de la viande équine, jusqu'à l'abolliton de sa vente aux Etats Unis.

    La particularité de la viande de cheval est sa douceur et sa couleur rouge qu'elle garde même après être passée par le processus de salage. La viande séchée de Taiwan en est la preuve, mais on ne peut plus s'en procurer qu'au marché noir en Floride,alors que dans des pays comme la Belgique, la Suède et l'Allemagne le vente en est permise et que même les japonais s'en servent pour préparer cetains sashimis car ils estiment que la viande chevaline est un viande très saine et peu sensible aux maladies.

     

    Que faire avec le tasajo ?Personnellement je le mangerais comme du jerky ou du bitong ou comme n'importe quelle viande conservée de cete manière que je mange sans dessalage.

    Ensuite soit :

    1 Effilocher la viande et la frire rapidement dans de la graisse avec des oignons, de l'ail, sel, poivre, et du cumin jusqu'à ce qu'elle soit croquante

    2 Couper la viande en tranches épaisses et les assaisonner avec du citron, de l'ail, du cumin et de les faire frire à la poêle dans du saindoux ou de l'huile. Retirer la viande et la garder au chaud. Frire des rondelles d'oignons dans la même poêle et servir les deux.

    3 La couper selon la taille de votre choix et la faire mijoter dans une sauce tomates à la cubaine.

    Pour la sauce  il vous faudra :

    60 g de saindoux ou d'huile

    1 poivron vert détaillé en cubes

    2 oignons coupés en morceaux

    1boîte de tomates pelées

    6 gousses d'ail écrasées

    125 ml de vin blanc

    500 ml du liquide dans lequel la viande a été mise à dessaler

    1 c à s de cumin en poudre

    Ou encore comme dans cette video

     

  • Jarret de porc demi-sel.

    jarret de porc, cured pork hock.JPG

     

    Jarret de porc demi-sel.

     

    Dans notre région des Ardennes on trouve fréquemment au menu des brasseries du jambonneau à la moutarde, c'est délicieux. Mais quand je cuisine des jambonneaux autrement dits jarrets de porc, ils sont toujours frais. C'est la première fois que je les achète salés et j'ai demandé conseil à la vendeuse sur la manière de les préparer.

    Par contre, dans les années 70 à Kinshasa je connaissais un boucher qui me vendait les jambons au sel. Quelle histoire. Je les mettais tremper toute une nuit dans la baignoire. Le lendemain j'entaillais la peau en losanges pour y piquer des clous de girofle, je le badigeonnais de miel et de moutarde, j'ajoutais du jus d'ananas et je le cuisais au four, je ne me souviens plus du nombre d'heures.

    Ce dont je me souviens principalement c'est du succès de mon plat. Les amis ne se faisaient jamais prier pour venir dîner à la maison...

    Voici donc ma recette du jour

     

    Ingrédients pour 2 personnes

    1 jarret de porc salé

    1 c à s de graines de moutarde

    du poivre en grains

    de l'huile d'olive

    3 branches de romarin

     

    Préparation

    Mettre le jarret dans la cocotte minute et le couvrir d'eau.

    Porter à ébullition et laisser cuire pendant une heure.

    Sortir la viande.

    La déposer dans un plat allant au four.

    Arroser d'huile.

    Parsemer de graines de moutarde, poivrer.

    Disposer les branches de romarin autour de la viande.

    Mettre au four à 200° pendant 30 minutes.

    Servir avec les légumes de votre choix.

  • Recette de feuilles de vigne faecies et de leur saumure.

     

     vendanges.JPG

    Après avoir posté la photo de la jeune vigne qui pousse dans la cour de la maison, Marie France Thiry a posé la question : comment prépare-t-on les feuilles de vigne en saumure.

    Voici la vidéo que j’ai trouvé à ce sujet qui parle mieux que je ne pourrais le faire avec des mots.

    Les proportions pour la saumure sont de 250 g de sel pour un litre d’eau.

     

    Et une petite recette pour agrémenter ce billet :

    Ingrédients pour 10 personnes

    des feuilles de vigne

    500 g de haché d’agneau

    500 g de riz

    60 g de persil haché

    2 c à s de menthe fraîche ciselée

    1 c à s de marjolaine séchée

    1 c à s d’huile d’olive

    2 c à s de cannelle en poudre

    1 c à s de sel

    2 c à t de cumin en poudre

    ¾ de c à t de poivre

    ½ c à s de poivrede la Jamaïque

    4 c à s de jus de citron

    du yoghurt nature pour servir.

    Préparation.

    Rincer soigneusement les feuilles sous l’eau courante.

    Séparer les belles feuilles moins belles.

    Les plonger dans de l’eau bouillante salée pendant 5 minutes.

    Egoutter.

    Par ailleurs mélanger tous les ingrédients pour la farce, viande, riz et épices.

    Poser un essuie de cuisine sur la table.

    Poser une feuille, la tige dirigée vers vous et déposer une ou deux cuillérées de farce en fonction de la taille de la feuille.

    Rabattre la pointe et enrouler en forme de cigare perpendiculairement à la tige.

    Prendre une grande casserole, couvrir le fond avec les feuilles cassées de manière à diminuer le risque que les feuilles n’attachent au fond pendant la cuisson.

    Verser 2 c à  s de jus de citron sur cette première couche avant de démarrer la deuxième.

    Quand tout est prêt, poser une assiette creuse dont le diamètre se rapproche le plus possible de celui de la cassrole.

    La remplir d’eau et laisser déborder jusqu’à ce que l’eau atteigne le bord de l’assiette.

    Mettre sur le feu, porter à ébullition, réduire le feu.

    Cuire suffisamment longtemps que pour que le riz soit bien tendre (environ 45 minutes).

    Vérifier la cuisson et ajouter un peu d’eau si nécessaire.

    Enlever  l’assiette avec précaution.

    Prélever les rouleaux à l’aide d’une cuillère à trou.

    Servir chaud avec des quartiers de citron et du yaourt.

  • Rillons de Nassogne.

    rillons, pork confit.JPG

    Quand ils sont prêts, vous en faites quoi?

    Je serais ravie de publier votre recette.

     

    Rillons de Nassogne.

    Les seuls rillons qu’il m’a été donné de goûter, sont ceux que prépare mon amie thailandaise Boupa.

    Pour les servir elle les repasse dans un peu d’huile et les sert avec la sauce maison : jus de citron, ail, gingembre et piment.

    Ici dans mes Ardennes on trouve du lard dans tous les plats régionaux, il y a des « crètons » dans la plupart des recettes qui datent de l’époque où on mangeait beaucoup moins de viande qu’aujourd’hui.

    Aussi pour leur donner un petit goût différent de celui des recettes que j’ai trouvées sur le net, j’ai remplacé le poivre par des baies de genévrier et le thym par du romarin.

    Comme d’habitude j’ai utilisé du lard frais et du saindoux du porc des prairies de Nassogne.

    Ingrédients pour 6 personnes

    600 g de lard frais

    2 carottes

    2 échalotes

    1 feuille de laurier

    1branche de thym

    10 baies de genévrier

    ½ l de vin blanc

    1 c à s de gros sel

    du poivre

    400 g de saindoux

    Préparation.

    La veille débiter le lard en gros morceaux.

    Les mettre dans un plat et les couvrir avec le vin et les épices.

    Laisser reposer au frais toute la nuit.

    Le lendemain égoutter la viande et bien l’essorer.

    Prélever les légumes et épices et les enfermer dans un nouet.

    Mettre 100 g de saindoux dans une casserole et le faire fondre.

    Y frire les morceaux de lard jusqu’à ce qu’ils soient bien dorés sur toutes leurs faces.

    Ajouter alors le restant du saindoux, le nouet, le sel et le poivre.

    Laisser cuire à petit feu pendant une heure.

    Egoutter les rillons et les laisser refroidir.

    Si vous ne les consommez pas de suite, il faut les mettre dans un bocal en verre, laisser tiédir la graisse avant de les en recouvrir.