Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

coquillages et crustacés

  • Moule en nage de coco-citronnelle.

    Comme je ne suis plus une blogueuse ni régulière, ni convaincue, ne m'en veuillez pas si je ne suis pas précise dans les quantités et les détails.Dans ma vie quotidienne c'est pareil. J'ai un but, c'est le résultat de la recette et je m'inquiète plus de remplacer un ingrédient par un autre si je ne l'ai pas sous la main. Le résultat ne sera peut-être pas aussi bon mais, qui sait, peut-être sera-t-il meilleur.

    Bon, let's go.

    Pour la recette originale référez-vous à https://gastronomiaycia.republica.com/2014/07/17/mejillones-con-sopa-de-coco-de-alvaro-garrido/

     

    Voici ma dernière version.

     

    Soupe moules coco citronnelle.

     

    Ingrédients :

    pour 4 personnes

    400 g des moules pré cuites congelées

    un peu d'huile d'olive ou de votre choix

    des perles piquantes et de l'huile de sésame pour la garniture

     

    1 tetra pack de 200 g de crème de coco

    un gros morceau de gingembre, 5 tiges de citronnelle, 4 filets d'anchois, 1 pomme Granny Smith avec la peau, 1 verre de vin, du poivre rose et une vingtaine de tiges de ciboulette.

     

    Préparation :

     

    La veille, dans un poêlon chauffer l'huile et y dorer la citronnelle et la ciboulette émincées. Ajouter le gingembre râpé, le poivre rose et la pomme coupée en tranches.

    Ajouter ensuite la crème de coco et les filets d'anchois écrasés. Mouiller avec du vin blanc.

    Faire bouillir à petit feu, un petit quart d'heure. Passer le tout au mixer et ensuite au chinois.

    Saler ou ajouter un peu de sauce de poisson si vous le désirez.

    Ajouter les moules et mettre au frigo pendant la nuit.

     

    Avant de servir, réchauffer sans faire bouillir et verser dans des récipients individuels.

    Garnir selon votre envie. Moi j'ai mis des perles piquantes .

     

  • Moules Marie claire

    A la manière de Julie Andrieu dans son livre « Ma p'tite cuisine » j'ai improvisé cette recette dominicale de

    Moules Marie Claire

     

    Comment est-elle née.

    Vendredi les moules étaient en réclame à 1 euro le kilo. J'achète bien évidemment en pensant les préparer à la bordelaise le samedi. Je les cuis telles quelles dans la casserole pour les ouvrir, les laisse refroidir avant de les sortir de leurs coquilles et les remettre dans leur jus au frigo.

    Surprise, on nous invite à déjeuner le samedi.

    Et la nuit portant conseil j'ai changé mon fusil d'épaule en imaginant une sauce onctueuse avec des pâtes.

     

    La recette :

     

    Il vous faudra

    des moules cuites

    leur jus de cuisson

    un peu de vin blanc

    une crème de crustacés en sachet

    un peu de safran

    de la crème fraîche

     

    les pâtes de votre choix

     

     

     

    Récupérer les moules et garder le jus.

    Faire chauffer ce jus et y ajouter de la poudre du sachet (selon les quantités désirées)

    Attention surtout n'ajoutez pas de sel.

    Bien fouetter et ajouter la crème, le vin et le safran.Quand la sauce a acquis le degré de velouté désiré, couper le feu et ajouter les moules.

    Cuire les pâtes. Le tour est joué..

     

  • Canaillas.

     

     

     

    https://fr.wikipedia.org/wiki/Bolinus_brandaris autrement dit cañaillas en espagnol.

     

    Des canailles, voilà un mot qui me plaît.

    Et les coquillages du même nom, vont-ils me plaire ?

     

    Au Carrefour où je les ai achetés j'ai demandé aux poissonnières comment les préparer, aucune d'elle n'en avait jamais préparé. Maintenant je peux les comprendre.

    Plus jamais je n'en cuirai non plus, ça puait le cadavre dans tout l'immeuble m'a dit mon mari en rentrant tout à l'heure.

    Heureusement que comme je n'avais pas eu de réponse pour la cuisson j'étais allée googeler et j'étais prévenue que malgré l'odeur de coquillages avariés j'allais me régaler.

     

    Et c'est vrai, qu'est-ce que c'est bon.

     

    Alors la recette, voici comment j'ai procédé.

     

    Je les ai mis deux fois une heure dans de l'eau dans laquelle j'ai versé un filet de vinaigre et je les bien secoués à plusieurs reprises.

    En dernier lieu je les ai passés sous l'eau du robinet.

    Pour la cuisson j'ai mis de l'eau avec du sel en proportion de 35 g par litre d'eau (comme l'eau de mer), des grains de poivre et une feuille de laurier dans une casserole et je l'ai portée à ébullition. Après 10 minutes de cuisson, je les ai récupérés avec une écumoire pour les plonger dans de l'eau froide dans laquelle j'avais ajouté des glaçons. Il paraît que cela facilite l'extraction des petites bêtes de leurs coquilles paraît-il.

     

     

     

     

     

  • Ragout de moules, chou frisé et pois chiches.

     

     

    guisado de mejillones con garbanzos y berza.jpg

    Il est des jours où en passant à table je ne suis pas certaine du tout que ce que j'ai préparé va me plaire car il y a des périodes où mon inspiration n'est pas la meilleure. Pourquoi, allez savoir.

    Mais aujourd'hui heureusement ce n'était pas le cas, franchement cela m'a semblé bon et pourtant  les aliments qui baignent dans du liquide, dits "platos de cuchara" (plats qui se mangent à la cuillère) c'est pas mon truc mais mon homme adore ça. Il doit avoir des origines plus paysannes que les miennes, oups, ok je sors comme on dit maintenant.

    Les moules goûtaient les moules , les pois chiches leur personnalité mais le chou par contre, un peu fade.

    Ce soir je comprends mieux  pourquoi. Comprendre l'espagnol tout le monde peut y arriver mais quand il s'agit d'entrer dans les dédales du vocabulaire spécifique, il faut du temps et de la patience.

    Si vous cherchez la traduction de

    col: chou

    repollo (à mendoza en Argentine) chou

    berza: chou

     

    Mais si vous approfondissez un peu comme je viens de le faire quand on parle de berza il s'agit du "col crespa o col rizada" brassica oleoacea var. sabellica.cult Acephala

    En français accessible à tous, il s'agit de chou frisé, celui qui va parfumer tout un immeuble pendant sa cuisson.

    Et là j'ai regretté de ne pas l'avoir utilisé mais je n'en ai jamais vu en grande surface.

     

    Sinon, c'est très facile.

     

    J'ai eu besoin pour 4 personnes de:

     

    1 bocal de pois chiches (500g)

    1/2 chou émincé

    250g de moules congelées décortiquées

    1 oignon émincé finement

    de l'huile d'olive

    1 c à s de pimenton de la vera

    4 gousses d'ail

    1 ou 2 cubes de bouillon de poisson

    de la coriandre ciselée

     

    La préparation est super simple:

    Cuire le chou dans le bouillon de poisson.

    L'égoutter mais garder le bouillon de cuisson.

    Dans un mortier préparer le  "mojada" en écrasant et mélangeant l'ail et le pimenton?

    Chauffer l'huile et y dorer l'oignon, ajouter la mixture.

    Ensuite ajouter les moules, les pois chiches, le chou et un peu de bouillon de cuisson.

    Réchauffer le tout et garnir avec de la coriandre ciselée.

     

     

     

     

     

  • Huîtres creuses, bonite séchée, tobiko.

    huitres creuses.JPG

     

    Des ris de veau et du foie gras, je fais un break pour vous présenter aujourd'hui cette recette d'huîtres.

    Elle m'a été inspirée par un site canadien: les touilleurs.

     

    Huîtres creuses, bonite séchée et tobiko.

     

    Ingrédients pour 4 personnes

    24 huîtres creuses

    125 ml de sauce soja

    30 ml de vinaigre de riz

    80 ml de jus de citron

    1/2 c à t de Dashi

    Oeufs de poisson volant (tobiko)

     

    Préparation.

    Dans un petit poêlon, mettre La sauce soja et le Dashi.

    Porter à ébullition et retirer du feu pour laisser refroidir le liquide.

    Incoroprer le vinaigre et je jus de citron.

    Ouvrir les huîtres et verser un peu de sauce dans chaque.

    Garnir avec le tobiko.

     

  • Salade de carpaccio de pied de cochon et coques, selon la francesa aux fourneaux.

     

    Photo de la francesa aux fourneaux.

    IMG_20121113_135010.jpg



    C'est avec grand plaisir que je partage cette superbe recette de mon amie Valérie, complice sur la route du Very good tripes pour lever la bannière de Haut les tripes, grâce à ce mois de novembre dédié aux tripes organisé par Les Produits tripiers.
    Je ne vous en dirai pas plus, allez vite découvrir  la recette de la francesa aux fourneaux sur son blog