Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Envoyer ce Blog à un ami | Avertir le modérateur

Cuisine africaine

  • Frites de manioc (street food)

    frites de manioc.JPG

    mutshafu.JPG


    Frites de manioc.

    Cette recette participe au défi de"steet food"

    Elle est originaire du Congo RDC


    Des recettes de street food, au travers les 17 pays dans lesquels j'ai vécu et les 32 pays que j'ai visités, j'en ai mangés de toutes les sortes.

    J'ai déjà publié quelques recettes de street food:

    Couennes de porc frites Philippines

    Beignets "mikate" Congo

    Brochettes "kamundele" Congo

    Pattes de poulet au BBQ Philippines

    Une ration d'escargots Portugal

    Le seul plat que je n'ai pas apprécié, c'était au marché de Kinshasa, les chenilles frites.

    Beurk, croquant à l'extérieur mais mou à l'intérieur. Mais il paraît qu'elles étaient mal préparées. Peut-être, je n'ai pas estimé utile de recommencer l'expérience.

    Les oeufs de canard aux Philippines ne m'ont pas inspirées non plus et pourtant ceux qui aiment ça en ont l'eau à la bouche quand ils en parlent.

    Il y a quelques jours, j'avais préparé une moambe pour des amis et pour accompagner l'apéro j'ai servi les niamas niamas ou mutshafus (saloperies en traduction) d'arachides et de frites de manioc . Waouw, quel succès pour le manioc, j'en ai été étonnée. Comme je le dis dans la recette de galette de manioc c'est en accompagnement de crocodile que j'avais mangé pour la première fois du manioc frit.

    On n'en trouve pas partout et c'est tellement plus facile d'acheter des nachos, ou autres chips ou biscuits qu'il faut vraiment que je sois motivée pour m'y mettre. Et pourtant c'est rapide, facile et bon.

    Ingrédients:

    1 racine de manioc

    de l'huile de friture

    du sel au pili pili, ou de la poudre de bouillon Maggi

     

    Préparation.

    Eplucher la carotte de manioc.

    La couper en tronçons de 5 cm.

    Détailler ces tronçons en tranches de 1/2 cm d'épaisseur.

    Détailler ces tranches en frites allumettes.

    Chauffer l'huile à 180° et y plonger les frites par petites poignées.

    Quand elles sont bien croustillantes, les égoutter sur du papier absorbant avant de les saupoudrer de sel de votre choix.

    Personnellement j'ai toujours du sel au pili pili sous la main , mais mon mari adore la poudre d'aromat et je m'imagine que même un mélange comme celui du tappeur pourrait convenir.

    Attention, c'est comme pour les arachides, quand on commence on ne s'arrête plus.

    Le manioc peut également se préparer sous forme de galette

    Pour les arachides, street food que l'on retrouve à travers toute l'Afrique, j'ai déjà proposé ma version d'arachides grillées aux épices.

     

  • Kamundele.

    2 rangs de femmes.jpg

    Tableau textile de Marie Claire Saint Maux

    Collection privée.

    boîte.JPG

    Cette recette a participé au pari « la boîte ».

     

    Remettre les aliments en boîte, c’est contraire au bon sens et pourtant, je me suis dit, pourquoi ne pas jouer le jeu.

    Ce qui est amusant dans ce genre de jeu, c’est de chercher l’idée, quelle boîte ? Je suis allée voir dans toutes les armoires et comme nous habitons une vieille maison avec des granges ,je ne sais pas combien j’ai d’armoires ni où est stocké tout mon matériel de quilt, de photos, de surface design, de teintures, de bricolage…

    Plus on a de la place plus on accumule, surtout quand on a vécu en Afrique où on ne jette rien, on garde jusqu’au dernier « taplubesoin » expression hermétique familiale.

    Occasion rêvée pour ressortir ces boîtes de lait Nido, décorées par des peintres amateurs rwandais qui en les vendant pouvaient gagner quelques sous.

     

    C’est quoi des kamundele ? Ce sont des brochettes en lingala.

    C’est quoi le lingala ?

    C’est une langue locale inventée par les curés au Congo.

    Il ne comporte que 508 mots lingala français et 656 mots français lingala.

    Pour dire « à gauche » il suffit de connaître le mot « tout droit » avec la main pointant la gauche. Facile, non ?

     

    C’est quoi Aloco ? C’est un mot quasi sacré en Côte d’Ivoire. Cela veut simplement dire : des cubes de banane plantain frits dans de l’huile de palme. Ils accompagnent les grillades.

     

    Kamundele.

     

    Ingrédients pour 2 personnes :

     

    500 g de bœuf

    2 cm de gingembre

    2 c à soupe de moutarde

    1 cube bouillon Maggi bœuf

    2 gousses d’ail

    le jus d’un demi citron vert

    2 c à s d’huile d’olive

     

    1 banane plantain

    de l’huile de palme pour la friture

     

    Préparation.

     

    La veille découper le bœuf en morceaux.

    Mettre tous les ingrédients dans un petit bol mixer et les réduire en pâte.

    En enduire la viande et la laisser mariner jusqu’au lendemain.

    Enfiler sur des brochettes et griller.

    Découper la banane plantain en mini cubes et les passer dans la friture jusqu’à ce qu’ils soient bien dorés.

     

  • Bobotie (Afrique du Sud).

     

    pintades.jpg

    Quilt Marie Claire Saint Maux

    Collection privée.

    Le Bobotie, un plat sud africain très connu, je l’ai mangé pour la première fois à Pilgrim’s Rest dans l’Eastern Transvaal.

    Un petit village qui doit son nom au fait que les chercheurs d’or sur leur long chemin à la découverte, chemin souvent parsemé de rêves déçus, ont eu le sentiment quand ils ont découvert de l’or à cet endroit, de pouvoir poser leurs valises pour un temps et enfin profiter de leur travail.

    Le célèbre Royal Hotel, un bien grand nom pour cet établissement désuet dans lequel de jeunes couples passent encore parfois leur nuit de noces, offre un menu très réduit dont le Bobotie.

    On est loin de la gastronomie, qui existe bien sur en Afrique du Sud, mais c’est une occasion de goûter un plat familial et surtout d’apprécier la saveur unique des « curry leaves ».

     

    Vous voulez la recette ? La mienne ne respecte pas la méthode de cuisson qui conseille de cuire la viande au four avant d’ajouter le mélange crème-œufs, elle est plus rapide et à mon avis le résultat est correct.

     

    Ingrédients pour 4 personnes:

     

    800 g de haché de porc et bœuf

    2 tranches de pain de mie

    2 oignons hachés

    2 c à s d’huile d’olive

    15 g de poudre de curry de bonne qualité

    1 c à s de confiture d’abricots

    2 c à s de vinaigre

    2 c à s de pignons grillés

    une poignée de feuille de curry (Murraya Koenigii)

    3 œufs

    300 ml de crème fraîche

     

    Préparation :

     

    Faire tremper la mie de pain et l’essorer.

    Mettre une casserole sur le feu, y faire chauffer l’huile pour y dorer la viande.

    L’écraser à la fourchette en la retournant constamment.

    Ajouter le curry, la confiture et le vinaigre.

    Saler et poivrer.

    Quand la viande est cuite la transférer dans un plat à gratin.

    Faire griller les pignons dans une poêle sans matière grasse.

    Battre la crème fraîche avec les œufs, saler et poivrer.

    Verser cette préparation sur la viande.

    Parsemer de feuilles de curry.

    Cuire au four jusqu’à ce que la crème soit consistante.

    Garnir avec les pignons.

    Servir avec du riz jaune et une salade.

     

     

     

     

     

     

  • Pain aux dattes ou Boston bread

    2000  Tam tam portfolio.jpg

    Quilt de Marie Claire Saint Maux

    Un pain de dattes ou "Boston bread".

     

    Cette recette provient des temps anciens du colonialisme britannique en Afrique, à l'époque à laquelle ces gâteaux étaient cuits dans des boîtes vides de Quaker Oats (flocons d'avoine). 

    J'ai encore connu le temps où toutes les boîtes de conserve étaient conservées précieusement.

    Elles se transformaient en pots pour les plantes ou aussi elles se mettaient en dessous des pieds des garde-manger, avec un peu d'eau dedans pour empêcher les fourmis d'y monter.

    Et je me souviens si bien de toutes les boîtes de lait Guigoz de mes enfants, pas une n'a été jetée, eh oui on a survécu avant les Tupperware. 

    Par contre, pas question d'en laisser traîner une dans le jardin car l'inspecteur de l'hygiène passait régulièrement et pénalisait. Vouv vous demandez probablement pourquoi: avec un peu d'eau de pluie dans la boîte, elle se transformait rapidement en maternité pour moustiques...

     

    Mais passons à la recette.

    Il vous faudra 

    250 g de dattes émincées

    1 c à t de bicarbonate de soude

    1 c à s de beurre

    250 ml d'eau bouillante

    250 g de farine fermentante

    150 g de sucre de canne

    un pincée de sel

     

    Préparation

    Préchauffer le four à 180°

    Mettre les dattes, le beurre et le bicarbonate de soude dans un plat creux et y ajouter l'eau bouillante avec précaution.

    Laisser refroidi avant d'ajouter le restant des ingrédients.

    Placer cett préparation dans un moule (vous pouvez utiliser des boîtes de conserves vides pour vous rapprocher de l'authenticité) et cuire au four pendant environ une heure et demie.

    Laisser refroidir 5 minutes avant de le démouler.

     
  • Le beurre d'arachides en Afrique noire ou centrale.

    peanut butter pagne.jpg

     

                                                              Photo de Tissus d'Afrique

    En Afrique les pagnes parlent, ils peuvent vous passer des messages comme celui de la photo, représentant des arachides.

    La personne qui le portera est quelqu'un qui veut afficher qu'elle est à l'abri du besoin car son symbole est celui de l'abondance.

    Si vous voulez en savoir plus, allez donc visiter mon site « Afriquartquilt »sur le textiles africains.

    Le beurre d'arachides en Afrique noire ou centrale.

    Celui que j'ai connu, vendu à la cuillère à soupe et emballé dans un morceau de papier avant l'apparition du plastique sur les marchés consistait en arachides grillées (souvent dans la sable) et ensuite écrasées au mortier avant que l'utilisation de petits moulins ne soit en usage.

    Si vous habitez en Afrique et que vous n'aimez pas fréquenter les marchés, hélas pour vous, vous pouvez acheter vos arachides grillées aux petits marchands ambulants qui sillonnent les rues ou au pire, on en trouve dans tous les magasins.

    On ne prend pas son apéro sans ces « saletés » terme africain qui sera différent selon le langage vernaculaire, mais qui aura toujours la même signification, saloperies, poubelles...dont on deviendrait dépendant.

    A tel point qu'à Abidjan où j'avais adopté un petit lapin blanc qui circulait librement dans le jardin, quand il voyait la voiture de mon mari rentrer le soir, savait que la bière allait sortir du frigo et se postait devant l'armoire dans laquelle je mettais la bouteille d'arachides. Eh oui, comme il fait très humide et que l'on en consomme beaucoup, elles se vendent en bouteilles de 750 ml, généralement décortiquées.

    A ce propos, comme dans d'autres pays elles se vendent le plus souvent avec la peau, je vous assure que si vos amis les décortiquent, cela fait désordre le lendemain matin au réveil, ces petits fragments de peau s'éparpillent partout.

    Si l'envie vous prenait de vouloir préparer ce beurre d'arachides chez vous ici en Europe, il vous faudrait acheter des arachides crues et  soit :

     de congeler les arachides pour pouvoir les frotter entre vos mains et les éplucher plus facilement.

     de leur laisser la peau

    Les étaler sur une plaque de cuisson et les enfourner à 180° pendant 20 à 30 minutes.

    Retirer, laisser refroidir et saler.

    Si vous les avez grillées avec leur peau, la tâche devient plus aisée. Mettez-les dans un sachet en plastique et pressez-les les unes contre les autres en tournant, déposez- les sur une plaque et soufflez.

    Passons à la recette :

    pour environ 250 g d'arachides il faudra

    1 c à s de sel

    125 ml de miel.

    Préparation :

    à la main vous les écraserez dans un mortier pendant environ 45 minutes

    dans le bol mixer il vous faudra peu de temps

    Quand elles seront telles que vous le désiriez, versez le miel et le sel.

    Mélangez et mettez dans des pots.

    Bon appétit

    j'ai vu qu'en Thailande on épluche chaque arachide et en plus on enlève le germe, de la folie, non je vous ne vous montrerai cette méthode qu'en video

  • Le café ethiopien et sa cérémonie.

    Mulu café.jpg

     

     

     

    La cérémonie du café en Ethiopie.

     

     

     

    J'ai séjourné à Tete en Ethiopie et ma mémoire est encore imprégnée des parfums dont je me délectais tous les jours en marchant dans les petites rues en terre. Quelle merveille. C'était la saison des baies roses qui jonchaient le sol (celles que nous appelons à tort le poivre rose) qui dégagent un parfum de poivre inoubliable, l'encens qui brûle dans toutes les maisons et l'odeur du café que l'on torréfie, celle des pop corns qui éclatent ou des archides qui grillent, un paradis pour le nez.

     

    De l'encens, du vrai, des sacs entiers de fragments de gomme de toutes les couleurs.

     

    Nous avons bien évidemment été invités à participer à la préparation du café.

     

     

     

    Cette cérémonie fait partie du patrimoine culturel ethiopien, elle comporte d'une part la torréfaction du café, sa préparation et la dégustation qui dure de deux à trois heure et ce trois fois par jour.

     

    Ce temps sera passé à refaire le monde entre les membres de la famille et les invités.

     

    C'est un grand honneur que d'être un invité et il ne faut pas oublier de féliciter la jeune femme qui est chargée de cette cérémonie à plusieurs reprises.

     

    Les hommes de leur côté se rassemblent pour mâcher le kat.

     

     

     

    Si vous vouliez vos y mettre il vous faudrait:

     

    Préparer le decorum en éparpillant avec grâce du feuillage sur le sol (des feuilles du Schinus molle dans notre cas).

     

    Ajouter quelques fleurs.

     

    Faire brûler de l'encens pendant toute la cérémonie.

     

    Mettre l'eau à bouillir sur les braises ardentes.

     

     

     

    Prendre une poignée de grains de café dans la main et la secouer pour en extraire les petites saletés éventuelles avant de le faire griller dans une poêle qui sera mise à chauffer sur un petit brasero.

     

    Il faut alors les remuer constamment comme vous le feriez pour des pignons jusqu'à ce qu'ils soient bien dorés, sans être brûlés.

     

    Ensuite ces grains seront écrasés dans un mortier.

     

    Arrivée à ce stade, l'eau devrait être bouillante.

     

    Elle devra être versée dans un récipient couvert d'un «petit chapeau de paille», on y ajoutera le café et le tout sera remis sur le feu pour le porter à l'ébullition.

     

    Ici cela se corse car il faut verser d'un seul trait le café dans toutes les petites tasses qui sont alignées les unes à côté des autres.

     

    La première tasse sera servie à l'invité de marque.

     

    Il y aura trois services, le café devenant de moins en moins corsé et chaque service a sa signification spirituelle.

     

    Chacun sucrera à son goût et dans certaines régions du pays le café sera salé

     

    Certains ajoutent de la cardamone, des clous de girofle ou de la cannelle pendant le processus de torréfaction.

     

    Pour le grignotage nous avons eu droit à des pop corns qui se préparent pendant la cérémonie, mais ce sont parfois des arachides ou d'autres graines qui sont grillées.

     

     

     

    Qu'en dites-vous? Cela vous tente-t-il?