Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Envoyer ce Blog à un ami | Avertir le modérateur

cuisine anglaise

  • Pain aux dattes ou Boston bread

    2000  Tam tam portfolio.jpg

    Quilt de Marie Claire Saint Maux

    Un pain de dattes ou "Boston bread".

     

    Cette recette provient des temps anciens du colonialisme britannique en Afrique, à l'époque à laquelle ces gâteaux étaient cuits dans des boîtes vides de Quaker Oats (flocons d'avoine). 

    J'ai encore connu le temps où toutes les boîtes de conserve étaient conservées précieusement.

    Elles se transformaient en pots pour les plantes ou aussi elles se mettaient en dessous des pieds des garde-manger, avec un peu d'eau dedans pour empêcher les fourmis d'y monter.

    Et je me souviens si bien de toutes les boîtes de lait Guigoz de mes enfants, pas une n'a été jetée, eh oui on a survécu avant les Tupperware. 

    Par contre, pas question d'en laisser traîner une dans le jardin car l'inspecteur de l'hygiène passait régulièrement et pénalisait. Vouv vous demandez probablement pourquoi: avec un peu d'eau de pluie dans la boîte, elle se transformait rapidement en maternité pour moustiques...

     

    Mais passons à la recette.

    Il vous faudra 

    250 g de dattes émincées

    1 c à t de bicarbonate de soude

    1 c à s de beurre

    250 ml d'eau bouillante

    250 g de farine fermentante

    150 g de sucre de canne

    un pincée de sel

     

    Préparation

    Préchauffer le four à 180°

    Mettre les dattes, le beurre et le bicarbonate de soude dans un plat creux et y ajouter l'eau bouillante avec précaution.

    Laisser refroidi avant d'ajouter le restant des ingrédients.

    Placer cett préparation dans un moule (vous pouvez utiliser des boîtes de conserves vides pour vous rapprocher de l'authenticité) et cuire au four pendant environ une heure et demie.

    Laisser refroidir 5 minutes avant de le démouler.

     
  • Haddock et purée de pois à la menthe.

    haddock purée de pois, haddock and mashed peas.JPG

     

     

    Excellente idée que ce défi de cuisine anglaise alors que nous passons quinze jours à Londres pour les JO (devant l’écran).

     

    recette de haddock,recette de purée de pois,recette de mint sauce,haddock

     J’ai vécu quelques mois à Folkestone et le meilleur souvenir que j’en garde est celui du haddock tout jaune qui trônait à chaque étal des poissonniers au marché.

    Celui que j’ai cuisiné aujourd’hui je l’ai acheté à Givet et ce n’est pas tout à fait pareil, d’un jaune très pâle et très salé en plus. Mais bon…

    Lors de mes derniers séjours à Londres, dans des restos trendy, on m’a servi à plusieurs reprises de la purée de pois à la menthe, délicieux. Et cette purée est généralement accompagnée en garniture de pousses de jeunes pousses de plants de pois mais ici je n’ai pas pu en trouver.

    Voici donc ma recette  pour le défi:

    Ingrédients pour 2 personnes

    4 filets d’églefin fumé (haddock)

    300 g de pois frais

    de la crème fraîche

    10 feuilles de menthe fraîche

    du « mint sauce »

    sel et poivre

    2 c d’huile d’olive

    un peu de betterave crue rapée

    quelques petits pois

    Préparation.

    Cuire les petits pois à l’eau salée avec les feuilles de menthe.

    Les égoutter et les mixer en ajoutant de la crème fraîche jusqu’à obtention de la consistance désirée.

    Saler et poivrer.

    Ajouter 1 c à café ou plus de mint sauce.

    Faire chauffer une poêle, y verser l’huile et cuire le poisson.

    Dresser et accompagner de la sauce à la menthe.

    Sauce à la menthe à l’anglaise.

    1 bouquet de menthe

    1 pincée de sel

    4 c à s d’eau bouillante

    4 c à s de vinaigre de vin blanc

    1 c à s de sucre

    Préparation.

    Enlever les feuilles de menthe de la tige.

    Les saler légèrement et les ciseler finement.

    Mettre dans un pot en verre, ajouter le sucre.

    Verser l’eau bouillante, mélanger et laisser refroidir avant d’ajouter le vinaigre.

    Ajuster la quantité d’eau et de vinaigre selon votre goût.

     

     

     

  • Gigot d'agneau, mint sauce

     

    cuisine anglaise,gigot d'agneau,mint sauce,sauce à la menthe

     

    Un gigot traditionnel.

    Un gigot au four, rien d’innovant en soi, mais comme la viande vient de chez nos amis éleveurs, c’est toujours un régal.

    Pourquoi traditionnel, simplement parce qu’un gigot accompagné de flageolets fait partie des menus bistrots partout en France.

    Par contre je l’ai accompagné de mint sauce et j’ai été fort surprise de constater que mon autre moi, Bernard, s’en resservait. Pourtant il n’aime pas la confiture sur la viande, comme il dit généralement.

    Deviendrait-il british à force d’aller à Londres ?

    Ingrédients pour 2 personnes :

    ½ gigot d’agneau (800g)

    2 c à s d’huile d’olive

    2 gousses d’ail

    sel et poivre

    herbes de Provence

    1 bocal de flageolets

    2 c à s de beurre

    2 échalotes émincées

    1 gousse d’ail écrasée

    sel et poivre

    du persil haché

    de la mint sauce pour accompagner

    Préparation.

    Mettre le gigot dans un plat à gratin. L’enduire d’huile et des épices.

    Le mettre à cuire au four selon le mode d’emploi du four et selon le degré de cuisson désiré.

    Faire fondre le beurre dans une petite casserole.

    Y dorer l’ail et l’échalote.

    Ajouter les flageolets égouttés et chauffer le tout.

    Vérifier l’assaisonnement.

    Parsemer de persil haché et servir aves le gigot.

    Accompagnes de  mint sauce.

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

  • Chaudrée de haddock.

    chaudrée de haddock.JPG

     

    J'étais à Londres une fois de plus et j’espère que ce n’est pas la dernière. J’adore.

    Comme je ne voyage jamais sans mon sac frigo, depuis le temps où j’habitais à Kinshasa et que je volais parfois avec UTA, je profitais du stop over à Nice pour aller en arrivant, directement chez un poissonnier pour passer une commande de fruits de mer pour le lendemain matin. Et c’est ainsi que j’arrivais à Kin le soir avec des huîtres, des moules, des clams, des violets…Rétrospectivement je me dis que pour manger j’ai toujours été prête à tout et n’importe quoi.

    Cette fois c’était moins compliqué, je me suis laissée tenter par quelques filets de haddock que le poissonnier a couvert de plusieurs emballages dont un qui contenait des glaçons. Conservation impeccable jusque Nassogne.

    A la caisse le magazine Waitrose, du nom de la chaîne, m’attendait et j’y ai trouvé la recette que je vous présente, adaptée à ma façon, notamment en mixant les pommes de terre et de poireaux car je n’aime pas les « soupes » avec des morceaux.

    Ingrédients pour 2 personnes.

    2 filets de haddock

    300 g de pommes de terre coupées en cubes

    150 g de poireaux émincés

    une poignée de poireaux émincés pour la garniture

    1 c à s de beurre

    1 cube de fumet de poisson

    du poivre aux agrumes

    le zeste d’un citron lime

    1 dl de lait

    3 c à s de tarama coloré

    Préparation.

    Verser le lait dans une poêle à poisson, porter à ébullition et y pocher les filets.

    Réserver le liquide de cuisson et garder le poisson au chaud.

    Mettre les légumes dans une casserole, couvrir d’eau.

    Ajouter le lait et le cube de bouillon.

    Porter à ébullition et laisser mijoter jusqu’à ce que les pommes de terre soient bien cuites.

    Mixer.

    Faire chauffer le beurre et y dorer les poireaux émincés.

    Assaisonner.

    Ajouter le tarama d’œufs de cabillaud fumé et bien mélanger.

    Dresser en déposant le haddock dans la chaudrée et parsemer de zeste râpé de citron lime et de poivre aux agrumes moulu.

     

     

     

     

     

  • Blue crumpets.

    crumpets.JPG

     La solution de facilité je l’ai utilisée comme Julie Andrieu dans sa recette de blue crumpets du livre Ma p’tite cuisine.

    C’était amusant de lire l’étonnement de nos enfants de Londres quand je leur ai annoncé ce que j’allais leur préparer. Des crumpets, cela leur paraissait très étonnant de ma part.

    Je ne les connaissais que de nom, ils ne sont pas courants chez nous, et je les ai trouvés à l’épicerie la plus proche.

    J’ai remplacé le sirop d’érable par du sirop de Liège dans la sauce, pour ne pas acheter une bouteille pour une seule recette.

    Pour ce faire il m’a fallu pour 4 personnes.

    8 crumpets

    150 g de stilton

    200 g de salade d’épinards et de roquette

    50 g de noix concassées

    1 c à s de mint sauce

    3 c à s d’huile de noix

    1 c à s de vinaigre maison

    1 c à c de sirop de Liège

    Préparation

    Toaster légèrement les crumpets.

    Dans une assiette creuse, écraser le roquefort avec les noix.

    Etaler un peu de cette préparation sur les crumpets.

    Saler et poivrer.

    Mettre un morceau de papier d’aluminium sur la plaque du four et huiler légèrement.

    Déposer les crumpets et les faire griller  pendant 5 minutes.

    Dans un bol mélanger le sirop de Liège et le vinaigre, ajouter l’huile, sel et poivre.

    Verser sur la salade.

    Servir les crumpets accompagnés de salade.

     

  • Chaudrée de moules (mussels chowder).

    chaudrée de moules.JPG

    L’histoire : il y a 40 ans au moins que la recette de clam chowder  attend dans un de mes carnets que je me décide à la tester.

    Comme j’ai commencé à publier sur mon blog anglais, je me retrouve en contact avec de nombreuses recettes venant d’Outre-Atlantique et cette fois j’ai franchi le pas.

    Comme quoi la procrastination a un terme.

    Faute de clams en boîte j’ai opté pour des moules fraîches de chez nous.

    J’avoue que j’étais quelque peu inquiète, le lait ce n’est pas ma tasse de thé, et avec des moules… Et bien, j’ai été agréablement surprise. C’est à refaire.

    Ingrédients pour 2 personnes.

    1 k de moules

    150 g de lardons  fumés

    1 c d’huile d’olive

    30 g de beurre

    la verdure d’un poireau

    1 branche de céleri

    2 feuilles de laurier

    3 gousses d’ail écrasées

    4 tiges de persil

    du paprika

    1 boîte de maïs

    1 cube de bouillon de crustacés

    2 c à s de farine

    2 dl de lait condensé non sucré

    1 dl de crème fraîche

    Préparation.

    Mettre une casserole sur le feu, y verser les moules. Dès qu’elles sont ouvertes, retirer du feu et laisser refroidir.

    Ensuite enlever les moules de leurs coquilles et les remettre dans leur jus de cuisson jusqu’au lendemain. Mettre au frais.

    Dans une casserole faire fondre les lardons fumés. Les enlever et réserver. Mettre alors les poireaux émincés et les faire rissoler jusqu’à ce qu’ils caramélisent.

    Les enlever et les remplacer par les herbes aromatiques et les épices. Parsemer de farine, bien mélanger et mouiller avec le jus de cuisson des moules et le cube de bouillon.

    Ajouter un peu d’eau si la préparation vous paraît trop épaisse.

    Ajouter le maïs, le lait et la crème fraîche. Dès que l’ébullition a repris, diminuer la chaleur et ajouter les moules et les lardons.