Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

cuisine italienne

  • Pâtes à la soubressade (nduja).

    pâtes à la soubressade.JPG

     

    C'est sur une base de recette italienne (Calabre) d'orechiettes au nduja que j'ai élaboré la mienne.

    Quand j'ai mangé du nduja à Londres dans le restaurant Polpo de Soho le goût m'a rappelé celui de la soubressade dont je tartinais le pain à Marseille il y a de nombresues années.

    Et le résultat me demanderez-vous ?

    Assez surprenant car les 23% de viande contenue disparaissent à la cuisson, il ne reste qu'ene sauce rouge, très grasse.

    C'est bon, certes, mais si c'était à refaire j'ajouterais un peu de viande hachée à la recette.

     

    Pâtes à la soubressade.

     

    Ingrédients pour 2 pesonnes :

     

    150 g de pâtes de votre choix

    250 g de soubressade

    200 g de tomates cerises

    100 g de roquette

    1 oignon émincé

    des copeaux de parmesan

    du piment

    sel et poivre

     

    Préparation.

    Faire chauffer l'huile, ajouter les tomates et l'oignon et les faire fondre avant de mettre la soubressade.

    Saler, poivrer et ajouter le piment en fonction de ce que vous pouvez supporter.

    Faire cuire les pâtes et les égoutter.

    Ajouter les feuilles de roquette et les pâtes dans la préparation et servir en accompagnant de copeaux de parmesan.

     

     

     







     

  • Recette coup de coeur: risotto safrané à la moelle

     

    recette de risotto à la moelle, safran, abats, offal, cuisine italienne

     


    recette de risotto à la moelle, safran, abats, offal, cuisine italienne

    Mon coup de cœur hebdomadaire pour la cuisine italienne avec le Risotto à la moelle.

    Le risotto est un des précieux plats de la cuisine italienne qui est sorti de son classicisme grâce à la nouvelle cuisine italienne et l’imagination de certains chefs, dont Gualtiero Marchesi qui a créé le risotto à la feuille d’or que vous découvrez sur la photo.

    J’ai parcouru le web comme de coutume et ai porté mon choix sur Carlo Cracco qui a lui aussi créé sa version de risotto à la moelle, avec la recette que je vous propose de partager ici.

    Ingrédients pour 8 personnes 

    50 cl de jus de viande
    3 dl d’eau
    1/4 cuillère à café de pistils de safran émiettés
    3 c à s  d'échalotes hachées¼ de c à t de pistils de safran
    5 c à s de beurre non salé (3 pour les échalotes, 2 en finale)
    300 g de riz  Carnaroli ou Arborio
    60 cl  de vin blanc sec
    1/2 cuillère à café de sel
    1/4 cuillère à café de poivre noir
    125 g de parmesan finement rapé

    8 os à moelle de 5 à 6 cms

    du gros sel

    un peu de chapelure

    Préparation.

    Verser le jus de viande et l’eau dans une casserole.

    Porter à ébullition.

    Prélever 1 louche de ce bouillon pour y mettre à infuser le safran
    porter à ébullition. Transférer 1 tasse de bouillon à une tasse à mesurer et ajouter le safran, l verser dans un petit récipient et laisser réduire.

    Faire dorer l’échalote dans le beurre en remuant constamment jusqu’à ce quelle soit bien fondante.

    Ajouter le riz.

    Ensuite ajouter le bouillon chaud progressivement en 6 étapes tout en tournant entre chaque jusqu’à ce que le liquide soit évaporé.

    Ajouter le bouillon au safran et terminer avec le fromage et le beurre.

    Le tout prendra de 20 à 25 minutes, le riz doit rester croquant mais crémeux

     

     

    Par ailleurs faire préchauffer le four à 180°.

    Parsemer le dessus des os de sel et de chapelure et les mettre au four pendant environ 10 minutes.

    Vérifier le degré de cuisson pour ne pas permettre à la moelle de s’échapper.

    Pour servir placer l’os au milieu de l’assiette et l’entourer du risotto.

    Mettre du fromage rapé à table.

     

     

     

  • Salade tiède de tortellinis.

    salade de tortellinis.JPG

    Une ancienne recette que j’ai retrouvée en feuilletant mes carnets hier. Et comme j’ai acheté du vinaigre de miel au marché de Brunheiras et de l’huile d’olive AOC de l’Alentejo, lors de notre séjour à Milfontes, j’ai pensé que ce serait une bonne occasion pour ouvrir les bouteilles.

    Effectivement, la vinaigrette était merveilleuse et l’huile aussi.

    Ingrédients pour 2 personnes :

    1 paquet de tortellinis au jambon

    1 sachet de feuilles de salade de blé et roquette

    3 c à s de pignons grillés

    4 tomates sèches détaillées en fines lanières

    4 c à s d’huile d’olive

    2 c à s de vinaigre de mile

    1 c à c de moutarde

    1 c à c de pesto

    sel et poivre

    1 gousse d’ail

    Préparation.

    Frotter le saladier avec une gousse d’ail.

    L’enlever avant d’y ajouter la salade, les pignons et les tomates.

    Mélanger les ingrédients de la sauce.

    Faire cuire les tortellinis en suivant le mode d’emploi indiqué.

    Les égoutter.

    Les ajouter dans le saladier.

    Verser la sauce et bien mélanger le tout.

     

  • Steak pizzaïola

    steak pizzaiola.JPG

     

     

     

     

     

    Ingrédients pour 2 personnes :

     

    400 g de contrefilet de bœuf

    3 c à soupe d’huile d’olive

    1 boîte de ½ l de tomates pelées en cubes

    2 c à café d’origan

    5 gousses d’ail

    ½ tasse de persil haché

    sel et poivre

     

    Préparation :

     

    Chauffer une poêle, y verser 2 c à soupe d’huile.

    Quand l’huile est bien chaude, y frire la viande.

    Quand la viande est à point l’enlever et la déposer sur une assiette.

    Verser alors dans la poêle, le contenu de la boîte de tomates, l’ail, l’origan, sel et poivre.

    Faire réduire légèrement avant d’ajouter le persil.

    Remettre la viande dans la sauce, lui laisser le temps de se réchauffer avant de servir.

     

    L’accompagnement idéal est un plat de pâtes.

     

    Un des grands classiques de la Trattoria de la Porte Louise dans les années 60 !!!

    Un plat que j’avais oublié de préparer depuis belle lurette, je pense qu’il n’est plus au goût du jour, mais je me suis régalée.

     

  • Lapin aux tomates confites et aux anchois

     

    lapin aux anchois titré N.jpg
     
     
     

    Ingrédients pour 2 personnes :

     

    ½ lapin

    2 c à soupe d’huile d’olive

    du thym

    6 tomates confites

    3 filets d’anchois à l’huile

    1 ou 2 verres de vin blanc

    un peu de farine

    sel au pili pili

     

    Préparation :

     

    Faire chauffer l’huile dans une casserole, y dorer les morceaux de lapin. Les singer avec la farine avant d’ajouter le vin. Assaisonner avec le thym et le sel au pili pili.

    Ajouter les tomates confites.

    Faire cuire à petit feu pendant environ 45 minutes en rajoutant du vin ou de l’eau au choix si cela s’avère nécessaire.

    Avant de servir incorporer les anchois écrasés.

     

     

     
     
     
     
     
     
     
     
     

     

     

  • Magret de canard au Marsala

     

    magret au marsala malikele.jpg

    Préparation :

    Le magret :

    Enlever la peau du magret

    La découper en fines lamelles et les faire frire à la poêle. Les enlever avec une écumoire et les réserver.

    Verser le vin rouge et le marsala dans une poêle, mettre sur le feu et faire réduire de moitié.

    Frire le magret salé et poivré dans la graisse fondue de la peau jusqu’au degré de cuisson désiré.

    Enlever la graisse de la poêle et déglacer le fond avec la réduction de marsala.

     

    Les pommes de terre :

    Cuire les grenailles 10 minutes dans l’eau.

    Les égoutter et les fendre de manière à pouvoir y insérer une feuille de laurier.

    Les mettre dans un plat à gratin et les arroser avec un peu de graisse de la cuisson de la peau.

    Mettre au four-grill- pendant 20 ou 30 minutes selon la puissance du four.

     

    Accompagnement :

     

    Les petits morceaux de peau salés et poivrés.