Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Envoyer ce Blog à un ami | Avertir le modérateur

épices condiments

  • De l'usage de la cannelle, recette de sorcière.

    yo soy bruja.JPG

     

    C'est dans le rayon fruits et légumes d'une grande surface de Miami que mon nez m'a dirigée vers ce bouquet de branches de cannelier.

    C'est aussi de cette manière, au flair, que je trouvais le serpolet dans les collines derrière notre finca à Mendoza en Argentine.

    Quand on a "du nez" comme on dit, mieux vaut avoir le nez fin pour pouvoir sélectionner les diverses odeurs et pouvoir se créer un bouclier sélectif, gare aux mauvaises odeurs!

    Mais ici ce n'est pas le cas, j'adore l'odeur ou plutôt le parfum de la cannelle et j'en fais brûler avant de recevoir mes invités, pour rendre l'ambiance amicale et chaude depuis de nombreuses années.

    Eh oui dans la famille, c'est bien connu, je suis la sorcière.

    D'ailleurs c'est affiché sur la photo: YO SOY BRUJA (je suis sorcière) et ici en Belgique je suis une macralle pour tous mes enfants et petits enfants.

    Donc: dans le chariot et à la caisse.

    Pour le transporter dans nos bagages, j'ai du l'écourter quelque peu, heureusement que mon homme ne voyage jamais sans son Letherman.

    En passant le contrôle à la sortie du pays, j'ai été prise à l'écart sans que rien ne sonne et  curieuse j'ai posé des questions.

    Pourquoi me passait-on des petits papiers style testeurs de parfum sur le corps et ensuite ces petits testeurs étaient-ils passés sur un tableau du style  plateau de service en mélamine ou en plastique agrémenté d'une illustration à deux sous ?

    Parce que le petit testeur avait détecté sur moi une odeur d'explosif.... j'avais déjà entendu dire que j'étais une bombe sans savoir que cela pouvait se détecter ainsi.

    J'en ai déduit que c'était la cannelle et non moi qui avait provoqué cette réaction.

    Z'en pensez quoi ?

     

    En surfant un peu sur le net j'ai appris que dans la sorcellerie Wicca ce balai sert à éloigner la négativité en général.

    On peut le suspendre au dessus de la porte d'entrée de la maison

    Ou alors quand comme moi on soigne avec l'Energie Universelle, on peut se « balayer » le corps pour le laver des contacts énergétiques négatifs de la journée.

    Et encore... il paraît qu'il est intéressant de se purifier de cette manière avant d'aller au casino, ou de rencontrer l'âme soeur pour le premier rendez-vous.

    Vous LIKEZ ?

    Le voilà maintenant trônant royalement parmi tous mes ustensiles de cuisine de sorcière au côté de la casserole dans laquelle le brouet mijote dans la cheminée.

     

    Voici ce que vous dit Le Balai Magique :de Cannelle ou Besom de la Déesse est un puissant outil pour tous vos rituels de Purification & de Protection.

    Fabriqué à partir de bois de Cannelier et parfumé d'Huile Essentielle de Cannelle, ce Balai est idéal pour nettoyer l'Autel de Magie.
    Élément de plusieurs Sortilèges Anciens, le Balai Magique sert à Assainir l’Espace Consacré à votre Travail Énergétique en Chassant les Énergies Négatives, les Larves Énergétiques ainsi que les Émotions Malsaines comme la mélancolie et les états dépressifs passagers.
    Fidèle Compagnon de Lumière lors de vos Rituels Magiques, ce Besoms Traditionnel protège Mages et Sorcières ainsi que leur demeure contre le Mauvais Œil & les Sortilèges d’Envoûtement.

     

    Pour revenir à un sujet un peu plus sensé sur la cannelle je vous recommande le billet des Jardins de Pomone qui vous donnera une documentation sérieuse au sujet du cannelier.

     

  • Queues de porc à la mexicaine.

    queues de porc à la mexicaine, pig's tail mexican style.jpg

    Il me restait des queues pré-cuites dans le congélateur et comme j'avais envie de légumineuses, j'ai opté pour une recette "mexicaine-maison".

     

    C'est vraiment tout simple et vite préparé.

     

    Il ma fallu pour 2 personnes:

    4 queues de porc pré-cuites

    2 boîtes de haricots rouges

    2 oignons émincés

    4 gousses d'ail écrasées

    3 c à s d'huile d'olive

    1/2 sachet d'épices mexicaines pour tacos

     

    Préparation.

    Couper la queue en morceaux

    Faire chauffer l'huile et y dorer les morceaux de viande.

    Les enlever et rempacer par les oignons et l'ail.

    Quand les oignons sont translucides, ajouter les haricots et les épices.

    Reettre la viandre dans la préparation et laisser mijoter une dizaine de minutes.

     

     

  • Souris d'agneau à la mélasse de grenades, edamane.

     

    souris d'agneau à la mélasse de grenades , lamb shank with pomegranate molasse.JPG

    Souris d'agneau à la mélasse de grenades.

     

    J'ai commandé récemment le superbe livre "BONES" de Jennifer Mc Lagan dans lequel j'ai trouvé une recette de souris d'agneau avec une sauce aux grenades.

    La pensée des grenades a éveillé en moi l'idée d'une recette libanaise et voilà le résultat.

    C'était délicieux...

    Ingrédients pour 2 personnes

    2 souris d'agneau

    1 c à t de zhataar

    1 c à t de sumac

    3 c à s d'huile d'olive

    sel et poivre

    du jus de grenade

    des arilles de grenades

    de la mélasse de grenades

    300 g de fèves de soja fraîches en garniture

    de la coriandre hachée

     

    Préparation.

    Saler et poivrer les souris.

    Faire chauffer l'huile et les y dorer de tous côtés.

    Ajouter les épices et verser du jus de grenades.

    Faire cuire à petit feu et rajouter un peu de jus si nécessaire

    Faire bouillir de l'eau salée dans une casserole. Dès qu'elle  bout y mettre les fèves congelées et les retirer dès que l'ébullition reprend.
    Enlever le peaux.

    Les assaisonner avec un filet d'huile d'olive et la coriandre.

     

     

  • Vinaigre de Leffe maison.

    vinaigre de Leffe.45.jpg

     

    Le vinaigre est obtenu à partir de la transformation de l'alcool du vin en acide acétique. Au début du processus il s'en dégage d'ailleurs une odeur de « dissolvant » ou d'acétone. La bactérie acétobacter dite bactérie acétique est l'agent en charge de cette transformation.

     

    Si vous possédez une mère vinaigre il vous suffira de la recouvrir avec un peu de bon vin et d'attendre quelques semaines avant d'effectuer le premier prélèvement.

     

    Pour commencer la mère vinaigre il faut démarrer avec un bon vin aussi et y mélanger du vinaigre de la même couleur dans les proportions de 2/3 de vin et 1/3 de vinaigre.

     

    Si l'on ne dispose pas d'un vinaigrier un autre récipient opaque peut convenir, il suffira pour soutirer du vinaigre, de prélever la quantité nécessaire à l'aide d'une petite louche, sur le dessus du récipient en prenant bien soin de ne pas déranger la mère qui flotte sur le dessus et de ne pas prélever plus d'un cinquième du volume total.

     

    L'ouverture du récipient doit en principe, être large car le processus nécessite beaucoup d'oxygène.

     

    Mais, comme vous le verrez sur la photo, mon vinaigrier n'est pas du tout conforme aux règles préconisées par les puristes et pourtant ça marche.

     

    Il faut couvrir l'ouverture avec de la toile beurre de manière à laisser passer l'air et à empêcher les «drosophila melanogaste», plus simplement appelées mouches de vinaigre d'aller y pondre ou le fermer avec un bouchon en liège. Leurs larves mettraient la vie de la mère vinaigre en danger.

     

    Très rapidement une pellicule blanchâtre va apparaître à la surface du liquide, ce sont les bactéries qui se rassemblent. La mère vinaigre est en formation, un peu de patience et la matière gélatineuse va se former.

     

    Tout ce processus se déroulera parfaitement dans un endroit sec et aéré dans lequel la température avoisinera les 25°. Il faut éviter de secouer le vinaigrier pour ne pas risquer de noyer la mère et il ne faut ajouter du vin qu'avec précaution.

     

    Quand la mère deviendra trop épaisse, pensez à en proposer à vos amis.

     

    A partir de cette mère vous pourrez également préparer d’autres vinaigres comme celui que je prépare avec de la bière Leffe brune, en plaçant un morceau de mère dans un récipient et en le couvrant petit à petit avec de la bière de votre choix.

     

    vinaigrier.jpg

  • Foie de génisse à la réglisse.

    foie aux cachous.jpg

     

    Dans mon Ebook Morceaux extra ordinaires j’ai déjà publié une recette de foie de génisse aux noix de cachou.

    Cette fois j’ai utilisé de la réglisse en poudre pour la recette.

    Ingrédients pour 2 personnes.

    400 g de foie de génisse

    1 c à s d’huile d’olive

    15 g de beurre

    125 ml de crème fraîche

    sel et poivre

    1 c à c de poudre de réglisse

    30 cl de vin blanc

    Facultatif : 2 bâtons de réglisse pour décorer.

    Préparation

    Mettre une poêle sur le feu, y faire chauffer l’huile et le beurre.

    Placer le foie dans la graisse, le faire dorer à feu vif, saler et poivrer.

    Quand il est bien doré des deux côtés, saupoudrer de poudre de réglisse et verser la crème fraîche.

    Laisser cuire à petit feu pour permettre à la sauce d’épaissir.

    Servir avec des pâtes et garnir avec les bâtons de réglisse.

     

     

     

  • Recette de feuilles de vigne faecies et de leur saumure.

     

     vendanges.JPG

    Après avoir posté la photo de la jeune vigne qui pousse dans la cour de la maison, Marie France Thiry a posé la question : comment prépare-t-on les feuilles de vigne en saumure.

    Voici la vidéo que j’ai trouvé à ce sujet qui parle mieux que je ne pourrais le faire avec des mots.

    Les proportions pour la saumure sont de 250 g de sel pour un litre d’eau.

     

    Et une petite recette pour agrémenter ce billet :

    Ingrédients pour 10 personnes

    des feuilles de vigne

    500 g de haché d’agneau

    500 g de riz

    60 g de persil haché

    2 c à s de menthe fraîche ciselée

    1 c à s de marjolaine séchée

    1 c à s d’huile d’olive

    2 c à s de cannelle en poudre

    1 c à s de sel

    2 c à t de cumin en poudre

    ¾ de c à t de poivre

    ½ c à s de poivrede la Jamaïque

    4 c à s de jus de citron

    du yoghurt nature pour servir.

    Préparation.

    Rincer soigneusement les feuilles sous l’eau courante.

    Séparer les belles feuilles moins belles.

    Les plonger dans de l’eau bouillante salée pendant 5 minutes.

    Egoutter.

    Par ailleurs mélanger tous les ingrédients pour la farce, viande, riz et épices.

    Poser un essuie de cuisine sur la table.

    Poser une feuille, la tige dirigée vers vous et déposer une ou deux cuillérées de farce en fonction de la taille de la feuille.

    Rabattre la pointe et enrouler en forme de cigare perpendiculairement à la tige.

    Prendre une grande casserole, couvrir le fond avec les feuilles cassées de manière à diminuer le risque que les feuilles n’attachent au fond pendant la cuisson.

    Verser 2 c à  s de jus de citron sur cette première couche avant de démarrer la deuxième.

    Quand tout est prêt, poser une assiette creuse dont le diamètre se rapproche le plus possible de celui de la cassrole.

    La remplir d’eau et laisser déborder jusqu’à ce que l’eau atteigne le bord de l’assiette.

    Mettre sur le feu, porter à ébullition, réduire le feu.

    Cuire suffisamment longtemps que pour que le riz soit bien tendre (environ 45 minutes).

    Vérifier la cuisson et ajouter un peu d’eau si nécessaire.

    Enlever  l’assiette avec précaution.

    Prélever les rouleaux à l’aide d’une cuillère à trou.

    Servir chaud avec des quartiers de citron et du yaourt.