Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Envoyer ce Blog à un ami | Avertir le modérateur

légumes

  • Asperges au saumon fumé, sauce moutardée

     

     

     

    Ce n'est pas parce qu'on a décidé de maigrir qu'on se doit de passer à table la mine triste, bien au contraire.

    La recette est publiée sur mon site de diététicienne Marie Claire Coach Minceur 

     

     

     

  • Envie d'asperges

     

     

    Asperges au saumon fumé, sauce moutarde.

     

    Inspirée par une recette de jeunes brocolis http://gastronomiaycia.republica.com/2016/04/19/bimi-a-la-parrilla-con-salmon-ahumado-y-salsa-de-mostaza-y-miel/ que je n'ai encore jamais vus sur le marché, je les ai remplacés par des asperges.

     

    Tout simple et bon.

    Sur ma photo c'est une ration individuelle

    Pour la réaliser, il vous faudra des asperges, celles de votre choix,

    du saumon fumé

    1 càs de graines de moutarde ou de sésame ou de ...

    1 càs de moutarde

    1 càc de miel

    5 càs d'huile d'olive

    du sel

     

    Cuire les asperges 3 min en sachet vapeur au micro-ondes pleine puissance.

    Préparer la sauce.

     

    C'est tout, il vous reste à dresser votre assiette.

     

     

     

  • Marmelade de tomates à la mélasse de grenades.

     

    seine et marne.12.jpg

     

    Marmelade de tomates à la mélasse de grenades

     

    J'ai mangé ce midi un sandwich Seine et Marne. Pourquoi cette appellation ?

    Je n'en sais rien, et vous ?

    Si vous pensez que cela se passe en France, détrompez-vous, c'est sur la carte d'un petit resto en bord de mer à Altéa en Espagne que je l'ai choisi.

    Alors comme d'habitude j'ai surfé pour trouver une recette que j'ai adaptée à ma sauce et voici le résultat.

     

    Les ingrédients pour 5 bocaux

    2 c à s d'huile d'olive

    250 g d'oignons émincés

    1 c à s d'ail écrasé

    1,500 k de tomates épépinées

    125 g de sucre

    3 c à s de mélasse de grenades

    125 ml de jus de citron

    2 c à s de purée de tomate

    1 pincée de paprika

    1 pincée de poivre de la Jamaïque en poudre

    1 pincée de clou de girofle en poudre

    du sel et du poivre

     

    Préparation.

    Faire chauffer l'huile dans une casserole.

    Ajouter l'oignon et cuire pendant 4 minutes.

    Ajouter l'ail et cuire pendant une minute de plus.

    Ajouter les tomates et continuer pendant 4 minutes encore.

    Ajouter le sucre et tous les autres ingrédients et continuer la cuisson à feu doux pendant une bonne heure. Il faut que le mélange atteigne la consistance désirée.

    Saler et poivrer.

    Mettre en bocaux et conserver au frigo.

     

     

     

     

  • Tartare de radis, poire et feta.

    tartare de radis.48.jpg

     

     

    Improvisation, la suite du billet sur le tartare de tomates

     

    Une petite recette toute simple mais qui a tout de même incité des visiteurs à m'en demander la recette.

    Si je l'ai partagée avec eux, pourquoi pas avec vous?

     

    Qu'ai-je mis dans cette petite salade:

    des radis de toutes les couleurs finement émincés

    des feuilles de raifort ciselées

    des petits morceaux de poire

    un petit cube de feta

    un peu de graines de moutarde grillée

    des graines de tournesol grillées

    un filet d'huil d'olive

    un trait de vinaigre de cidre

    sel et poivre

     

    C'est tout, à votre tour...

  • Improvisation: tartare de tomates au rau ram.

    tartare de tomates au rau ram.32.jpg

    Tartare de tomates au rau ram.

    C'est au Potager retrouvé hier sous la houlette de Philou en compagnie d'Isabelle et de

    Melle Banane  que j'ai eu la grande chance d'aller marauder au hasard de mon inspiration.

    Difficile de me lancer, heureusement que j'ai reçu les instructions que je quémandais.

    Et si tu faisais un petit tartare de de tomates Marie Claire.

    Au travail.

    Mes premiers choix étaient loupés, une tomate bien mûre ne se prête pas à cette dissection, le jus s'écoule de partout, les graines les suivent, ça ne ressemble plus à rien.

    Bon, on recommence, guère mieux comme réussite. Pour mettre un peu de couleur verte, je choisis une tomate verte bien dure. Stop Marie Claire me dit Marc Herman, on ne les mange pas crues les tomates vertes.

    Si quelques lecteurs me prenaient pour une experte en cuisine, détrompez-vous, je vous empoisonnerais en douce.

    Bref la cueillette a pris un certain temps.

    Mais le résultat était au rendez-vous.

    Voici le choix auquel j'ai été confrontée, il y a pire...

     

    marché de tomates.09.jpg

    J'en ai cueilli quelques unes dont je ne me souviens plus du nom exact.

    Après les avoir soigneusement découpées en mini-cubes je les ai assaisonnées avec un peu d'ail réduit en pommade à la force de mon poignet, un filet d'huile d'olive, un peu de vinaigre de miel et citron, sel et poivre en grains.

    J'ai ajouté des feuilles de rau ram finement ciselées
    Et le fruit.........devinez, c'est celui de la baselle rouge ou épinard de Malabar, le seul épinard que je connaissais en Afrique tropicale pendant une grande partie de mon enfance. Et pourtant je n'ai jamais su que le fruit était comestible. Il est là pour apporter un peu de couleur et amener les visiteurs et dégustateurs à poser des questions.

    baselle.jpg

    Le petit fruit jaune n'est pas une physallis mais une tomate aussi.

    Un petit plus extrêment valorisant: j'ai vu un jeune papa qui donnait "mon" tartare à la cuillère à sa petite fille et elle en redemendait. Waaaooow mon ego s'est gonflé de fierté!!!!

    Merci Philou, merci Marc pour se super partage

     

     

     

  • Soupe à la citrouille et andouille croustillante.

    soupe à la citrouille.JPG

     

    Ingrédients pour 6 personnes.

    12 fines tranches d'andouille

    250 g de citrouille

    3 carottes

    3 c à s de maïzena

    50 g de beurre

    1/2 l de lait

    1 l de bouillon

    3 c à s de crème

    1 c à s de sucre

    du cerfeuil

    sel et poivre

     

    Préparation.

    Eplucher la citrouille, enlever les pépins et couper la chair en cubes.

    Eplucher les carottes et couper-les en rondelles.

    Faire fondre la moitié du beurre dans une petite casserole; ajouter les carottes; saler et poivrer; laisser étuver à couvert pendant 10 minutes à feu doux.

    Faire bouillir le bouillon.

    Ajouter une louche de ce bouillon à la cuisson des carottes.

    Verser ces carottes dans le fait-tout de bouillon; ajouter la citrouille et le sucre; saler et poivrer; laisser cuire 20 à 25 minutes.

    Mixer le tout.

    Délayer la maïzena avec le lait froid; verser dans le potage, mélanger et laisser cuire une dizaine de minutes.

    Verser le potage dans la soupière, ajouter la creème fraîche, parsemer de cerfeuil haché.

    Par ailleurs faire frire les tranches d'andouille dans une poêle sans matière grasse et les poser sur le tout.