Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

artichauts

  • Tajine de thon aux artichauts et citrons confits.

    re tajine.jpg

    Cela vous tente-t-il?

    Vous trouverez la recette sue mon site de diététicienne Marie Claire Coach minceur et dites-moi si vous l'avez appréciée, je vous en serai reconnaissante.

     

  • Poulpe et artichauts à la plancha.

    Une recette minceur que vous pourrez découvrir sur mon site Marie Claire Coach Minceur

  • Retour aux sources: ris de veau à la châtelaine.

    ris de veau à la chatelaine, mollejas a la castellana, châtelaine sweetbreads, 腰带胰脏.jpg

     

    Retour aux sources.

    En variante, pour une version plus simple on peut utiliser de la purée de marrons préparée et des fonds d’artichauts en conserve.

    Ingrédients pour 4 à 5 personnes.

    1 k de ris de veau

    1 citron

    100 g de beurre

    sel et poivre

    500 g d’oignons

    12 artichauts

    30 marrons environ

    100 g de beurre

    ½ l de lait

    3 louches de bouillon ou d’eau pour cuire les marrons

    sel et poivre

    Préparation.

    Plongez les ris de veau dans l’eau froide pour les faire dégorger pendant 6 à 7 heures, en changeant l’eau deux à trois fois.

    Coupez le citron en deux, pressez-le.

    Egouttez les ris de veau et mettez-les dans une casserole avec de l’eau additionnée de jus de citron ; chauffez doucement ; comptez 10 minutes d’ébullition à partir du premier bouillon ; baissez le feu : l’eau ne doit que frémir.

    Retirez la peau fine des ris et enveloppez ceux-ci d’un torchon propre ; mettez ce « paquet » dans une assiette et posez dessus une planchette surmontée d’un poids pour que les ris s’aplatissent ; au bout d’une heure, sortez-les.

    Préparer la garniture.

    Faites bouillir l’eau, salez-la.

    Pendant ce temps lavez bien les artichauts.

    Mettez un peu d’eau bouillante à part dans une casserole et plongez les artichauts dans le reste de l’eau ; laissez les cuire pendant 40 minutes environ.

    Allumez le four (température moyenne).

    Epluchez les oignons, coupez-les en rondelles fines ; incisez les marrons sur leur côté bombé en veillant à bien entamer les 2 peaux (utilisez un couteau dont la point coupe bien).

    Mouillez légèrement la plaque du four, posez-y les marrons fendus et laissez ceux-ci dans le four pendant une dizaine de minutes.

    Mettez les rondelles d’oignons dans la casserole d’eau bouillante, laissez-les blanchir pendant quelques minutes, puis égouttez-les.

    Sortez les marrons du four par deux ou trois, et épluchez-les tout chauds.

    Faites fondre 50g de beurre dans une casserole et ajoutez-y les marrons ; salez ; recouvrez de bouillon ou d’eau ; faites bouillir rapidement puis réduisez le feu, couvrez la casserole et laissez mijoter 50 minutes.

    Pendant ce temps, faites fondre 25 g de beurre dans une petite casserole, ajoutez-y les oignons égouttés, du sel, du poivre : baissez le feu au maximum et laisser cuire à couvert pendant 20 minutes ; les oignons ne doivent pas dorer.

    Pendant ce temps préparez la béchamel ; faites bouillir le lait, mettez dans une casserole à fond épais le reste du beurre (25g) et la farine, remuez bien et incorporez d’un seul coup le lait chaud en battant au fouet à sauce, laissez épaissir doucement sur le feu, salez.

    Epluchez les artichauts pour ne conserver que les fonds ; parez joliment ceux-ci.

    Ajoutez à la béchamel les oignons fondus au beurre et passez le tout au chinois ou à travers d’un tamis.

    Déposez sur chaque artichaut une cuillère du mélange béchamel-oignons-marrons et posez dessus quelques morceaux de ris de veau.

     

  • Artichaut en corolle, vinaigrette au sumac et za'atar

    artichaut en corolle, artichoke, alcachofa, アーティチョーク.jpg

    Quand j’étais jeune, un demi-siècle auparavant comme le dit le titre de mon blog, j’aimais aller à la Trattoria à la Porte Louise à Bruxelles, et j’appréciais l’artichaut vinaigrette.

    A l’époque en Belgique, manger des artichauts n’était pas fréquent, pour moi en tous cas.

    J’y mangeais aussi un steak pizzaöla dont vous trouverez la recette sur mon blog.

    Il y a  bien longtemps aussi que je ne vois plus de recette semblable sur Internet.

    On cuisine les artichauts de nombreuses manières, mais l’effeuiller et tremper chaque feuille dans le cœur, n’aurait-ce pas disparu ?

    Voilà les raisons qui m’ont motivée pour refaire ce grand classique des années 60 mais j’ai tenu à y mettre une touche exotique en utilisant des épices du moyen Orient : le za’atar et le sumac.

    L’alliance s’est révélée réussie.

    Ingrédients pour 2 personnes.

    2 artichauts

    4 c à s d’huile d’olive

    2 c à s de jus de citron

    sel et poivre

    1 c à t de za’atar

    1 c à t de sumac.

    Préparation.

    Couper la queue de l’artichaut et les extrémités des feuilles.

    Arracher les petites feuilles inférieures et recouper quelques feuilles en dégradés.

    Mette les légumes dans une grande cocotte minute, couvrir d’eau, saler et porter à ébullition de 7 à 8 minutes.

    Les sortir et les laisser égoutter.

    Mélanger les ingrédients de la vinaigrette.

    Ecarter les feuilles, enlever le foin et verser la vinaigrette au centre pour y tremper les feuilles extérieures avant de les déguster.

     

     

     

  • Artichauts sur pâtes au pesto.

    pâtes aux artichauts, Pasta with artichokes,Pasta con alcachofas,面食与朝鲜蓟.jpg

    artichoke artichaut alcachofra, 朝鲜蓟.jpg

     

    Et une recette de plus avec les légumes du jardin de Lugar do olhar feliz, qu’est-ce que j’ai été gâtée et je vous assure que ce midi je me suis régalée. J’avoue que j’ai mis autant d’huile, non pas vraiment, que les portugais dans leur cuisine quotidienne  et que le terme « baigner dans l’huile » dis bien ce qu’il veut dire, oh que c’est bon, agréable à manger, même pas lourd en plus.

    Ici au Portugal j’ai découvert d’excellentes pâtes alimentaires, du moins des pâtes qui correspondent à mon goût. Pour cette recette j’ai utilisé celles au pesto.

    Celles à l’encre de seiche vous les retrouverez dans la recette de Tellines à l’alentejane.

    Ingrédients pour 2 personnes.

    200 g de pâtes au pesto.

    1 citron

    12 petits artichauts violets

    4 c à s d’huile d’olive

    4 gousses d’ail coupées en quatre

    du persil haché

    sel et poivre

     

    Préparation.

    Parer les artichauts comme dans la recette d’artichauts crus.

     

    Faire chauffer l’huile, y mettre les artichauts et les épices et faire cuire à petit feu une dizaine de minutes.

     

    Cuire les pâtes séparémment .

     

    Dresser et parsemer de persil haché.