Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

caillettes

  • Caillettes aux haricots rouges.

    caillettes.JPG

     

    En passant par piolenc pour y rencontrer Nathalie Merceron et lui déposer les fruits de chez JP Brigand, nous avons logé à Orange.

    Comme toujours je tâche d’aller faire un tour dans une grande surface à la recherche de produits qui me sont inconnus.

    C’est ainsi que j’ai découvert les caillettes, certaines sous forme de boulettes et d’autres sous forme de saucisses.

    La vendeuse m’en a vanté tous les mérites, elle leur donnerait 5 étoiles aux caillettes de sa région.

    Oserais-je vous dire que je ne suis pas de son avis.

    Bon, il y en a probablement de bien meilleures que celles d’une grande surface et c’est de loin meilleur que les « farinheras »du Portugal, mais je ne ferais pas un détour par Orange pour aller en acheter.

    Un petit historique :

    Elles sont originaires de la Vallée du Rhône et de la Provence, la source remonte au XVI siècle.

    Comme la plupart des charcuteries elles étaient préparées le jour ou le lendemain de l’abattage du cochon.

    Les ingrédients consistent en : viande de porc grasse et maigre, des abats (foie), du saindoux, des légumes verts (épinards, blettes, scarole ou frisée), les aromates (sel, poivre, épices).

    Certaines peuvent contenir de l’ail, des œufs, des fruits à coque et même de l’alcool.

    Les ingrédients sont hachés et recouvert de crépines ou mis dans des boyaux pour former de mini saucisses.

    J’ai choisi la préparation la plus simple possible pour découvrir ces caillettes.

    La voici.

    Ingrédients pour 4 personnes :

    4 caillettes 2 c à s d’huile d’olive

    1 bocal de haricots rouges

    2 échalotes

    1 gousses d’ail écrasées

    des tiges d’oignons verts ciselées

    sel et poivre

    Préparation.

    Faire chauffer 1 c à s d’huile pour y cuire les caillettes.

    Dans un autre poêlon chauffer le restant d’huile, y dorer l’oignon et l’ail.

    Ajouter les haricots rouges et réchauffer.

    Parsemer d’oignons verts avant de servir.