Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

cochenilles

  • Foie de mouflon, sapin douglas et cochenilles (suite)

    Foie de mouflon au Douglas , fígado de carneiro,  穆福隆绵羊肝, liver of muflon sheep.JPG

    abats mouflon.JPG

     

    Foie de mouflon au Douglas , fígado decarneiro,  穆福隆绵羊肝, liverof muflon sheep

    Suite du billet sur le Douglas.

    Du mouflon, mais où donc me suis-je procurée ce mouton particulier ?

    Vous trouverez les réponses en suivant les liens ci-dessous

    Carpaccio de cœur de mouflon

    Rognons de mouflon sur pain moutardé

    Ingrédients pour 2 personnes

    1 foie de mouflon

    10 baies de genévrier écrasées

    4 tiges de sapin dougla

    2 c à s d’huile

    sel et poivre

    60 cl de bière trappiste de Rochefort 8°

    Préparation.

    Fendre le foie longitudinalement.

    Le mettre dans un plat avec les épices et l’huile et le laisser mariner environ 2 heures.

    Ce laps de temps écoulé, griller les tranches de foie dans une poêle bien chaude et déglacer avec la bière.

    J’ai servi le foie avec une purée de céleri rave et pommes de terre.

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

  • Abats, cochenilles et sapin douglas au menu.

    Cochenilles, cochinillas, 粉蚧, mealybugs,.JPG

     Je mange des abats et des insectes en participant à la lutte biologique contre les parasites. Première partie.

    Ma recette de pesticide ?

    Comme pour les méduses, je les mange…

    Bizarre food.

    Et de quelle manière me demanderez-vous si vous osez encore me parler.

    En réalité comme je suis régulièrement le chef Chris Cosentino et il utilise souvent du Douglas fire dans ses recettes, j’ai voulu tenter l’expérience.

    Il m’a fallu tout d’abord faire la différence entre un épicéa et un douglas.

    Le douglas est un sapin originaire du Canada qui a été introduit dans nos régions par un monsieur du même nom.

    Il est très prisé en période de Noël car il perd moins rapidement ses aiguilles que notre épicea classique.

    Mon jeune voisin qui a étudié la sylviculture m’a expliqué la différence entre un épicéa présent partout dans nos Ardennes et le Douglas
    Vous pouvez le faire aussi, il suffit de passer vos doigts sur la branche, c’est très doux au toucher et votre main sentira le citron.

    On est donc parti en expédition avec la voiture pour en trouver, on n’a pas du aller loin, à 100 mètres il y en avait.

    Au retour en les observant de plus près j’ai découvert toutes les cochenilles.

    J’ai bien essayé d’en débarrasser les branches que j’allais utiliser, puis, j’ai pensé : zut, perte de temps, on en fait du colorant, donc pas de danger.

    Je suis toujours là pour vous en parler, c’en est la preuve.

    La vie dans la brousse m’a permis de m’aguerrir à beaucoup de choses.

    Ma recette locavore de foie de mouflon au douglas, baies de genièvre et trappiste de Rochefort suivra demain