Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

crevettes

  • Avocats à la sauce fromage crème aux perles de hareng.

    avocats farcis fromageguet.JPG

    Mon intention ce jour-là était de présenter des avocats farcis de tarama aux crevettes mais pendant la période des fêtes pas de tarama tout préparé dans les rayons et je n’avais pas d’œufs  à la maison pour le préparer moi-même.En manque d’inspiration, saturée par les repas de fêtes j’ai finalement découvert dans le rayon boucherie (eh oui) une sauce fromage crème aux perles de hareng. Même le responsable boucherie ne savait pas qu’il avait ça en rayon et c’est ensemble que nous en avons découvert la composition, attachez vos ceintures.

    Fromage, crème, huile de tournesol, perles de hareng (8%), hareng fumé, acidifiant E330, épaississant E401, exhausteur de goût E 421, arômes naturels, colorants E153, conservateur E211, produit de la pêche, surimi, eau, fécule de pomme de terre, huile de tournesol (bis), blanc d’œuf, fibre végétale, sel, gélifiant E407, amidon modifié de maïs.

    Le tout présenté en sachet « douille » prêt à l’emploi.

    Avouez que je suis courageuse d’avoir recopié tout ça.

    Et … mes invités et moi vivons toujours.

    J’abrège voici ma recette si on peut l’appeler ainsi.

    Ingrédients pour 6 personnes

    1 barquette de germes de radis et moutarde

    3 avocats

    100 g de chair d’écrevisse

    100 g de crevettes roses

    200 g de sauce au fromage

    un peu de caviart pour la garniture

    Préparation.

    Fendre les avocats, enlever le noyau.

    Garnir selon votre inspiration.

     

     

     

     

     

  • Crevettes pilpil

    crevettes pilpili.JPG

     

     

     

     

     

    Ingrédients :

     

    20 grosses crevettes « tigre »

    2 cuil à soupe d’huile d’olive

    de la coriandre fraîche

    1 cuil à soupe de harissa

    1 cuil à café de cumin en poudre

    5 gousses d’ail

    1 cuil à soupe de paprika

     

    Préparation :

     

    Nettoyer les crevettes mais laisser la queue.

    Hacher l’ail et la coriandre.

    Verser l’huile dans une poêle et faire chauffer.

    Y dorer l’ail, puis ajouter les crevettes.

    A jouter les épices et poursuivre la cuisson jusqu’à ce que les crevettes soient cuites.

     

    Ce mode de cuisson est d’origine marocaine.

  • Crevettes parfumées

     

    crevettes épicées toshiba malikele.jpg

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Ingrédients pour 4 personnes :

     

    500 g de grosses crevettes

    2 cm de gingembre

     

    2 c à soupe d’huile d’olive

    1 c à soupe de Tom Yum

    1 c à soupe de galangal

    sel de cumbava

    sel au pili pili ou piment d’espelette

    ciboulette

     

    Préparation :

     

    Décortiquer les crevettes.

    Faire cuire les têtes et carcasses dans de l’eau pendant 10 minutes. Passer et garder le liquide.

    Faire chauffer l’huile dans une poêle et y faire dorer le gingembre haché, le galangal et le Tom Yum.

    Mettre les crevettes et les cuire.

    Saler et poivrer.

    Ajouter le lait de coco et 5 cl de jus de cuisson.

    Laisser réduire légèrement.

    Parsemer de ciboulette ciselée avant de servir.

  • Calmars faris comme dans les Abruzzes.

     

    calmars farcis malikele.jpg

     

     

    Retour  de vacances avec des pieds de plomb. Heureusement j’ai gardé quelques recettes que j’ai réalisées pour les publier maintenant et ainsi rester un peu dans l’ambiance.

    Pour celle-ci je me suis inspirée d’une recette de la région italienne des Abruzzes.

    Ce jour-là au marché je n’ai trouvé que des petits calmars donc la préparation a été longue et pas forcément jolie à présenter. Mais je pense qu’avec de plus gros calmars et en les présentant en tranches il y aurait moyen de faire quelque chose de mieux, d’autant plus que c’était très bon.

     

     

    Ingrédients pour 4 personnes :

     

    4 calmars de 200 g chacun

    16 crevettes

    4 c à soupe d’huile d’olive

    4 c à s de chapelure

    2 c à s de farine

    2 c à soupe de coriandre hachée

    2 gousses d’ail écrasées

    ½ oignon émincé très finement

    1 ½ oignon émincé

    1 poivron vert détaillé en cubes

    4 tomates coupées en cubes

    1 cube de court-bouillon de poisson

    1 œuf entier battu

    2 œufs durs

    1 feuille de laurier

    1 dl de vin blanc

    1 c à s de paprika

    sel et poivre

     

    Préparation :

     

    Nettoyer les calmars.

    Enlever la tête et la carapace des crevettes.

    Ecaler les œufs durs.

    Pour préparer la farce, faire dorer le demi-oignon et l’ail dans 1 c à s d’huile.

    Hors du feu ajouter les crevettes coupées en petits morceaux, l’œuf dur écrasé, la chapelure, l’œuf battu, la coriandre hachée, sel et poivre.

    En farcir les calmars (sans les remplir complètement car ils rétrécissent à la cuisson) et les fermer avec un cure-dents.

    Pour la sauce :

    Frire le reste de l’oignon dans l’huile, quand ils sont dorés ajouter le poivron, les dés de tomates et la feuille de laurier.

    Passer les calmars farcis dans la farine avant de les mettre avec la sauce.

    Ajouter le bouillon de poisson, le vin blanc, le paprika et les calmars.

    Saler et poivrer.

    Couvrir et laisser mijoter 15 minutes.

     

     

     

     

  • Soupe de poisson à la brésilienne.

     

    soupe d poisson huile de palme malikele.jpg

    A Loanda en Angola, un soir le chauffeur de taxi nous a conduits dans un bouiboui au cœur d’un quartier populaire. Je cherchais un restaurant où je pourrais manger des tripes.

    Effectivement on m’en a servi dans un ragoût avec du manioc. Chez moi on ne mangeait pas de manioc et cela me faisait penser à l’odeur nauséabonde qui s’échappait de la cuisine lorsque mon père préparait ses appâts pour aller à la pêche. Heureusement il s’agissait de la racine de manioc frais et non du manioc fermenté, tout à fait consommable même pour un occidental.

     

    En mangeant ce ragoût ce midi mon palais s’est souvenu de cette expérience.

    Pour les non adeptes de l’huile de palme je pense que ce serait inmangeable.

    Quant à moi, je me suis promis de ne pas refaire cette recette mais rien ne vous empêche d’essayer.

     

     

     

    Ingrédients :

     

    2 tranches de poisson blanc

    20 crevettes

    ½ poivron vert coupé en cubes

    ½ poivron rouge coupé en cubes

    1 patate douce pelée et coupée en gros dés

    1 oignon émincé

    1 tomate détaillée en cubes

    2 gousses d’ail écrasées

    2 dl de lait de coco

    3 c à soupe d’huile de palme

    sel et piment

     

    Préparation :

     

    Enlever la carapace des crevettes en laissant la queue et la tête.

    Mettre l’huile de palme dans une casserole avec l’ail et les légumes.

    Ajouter les crevettes et le poisson.

    Mettre sur le feu et porter à ébullition.

    Saler et pimenter.

    Verser le lait de coco et mijoter pendant ¼ d’heure.

     

     

     

  • Crevettes gado gado

     

     

     

    crevettes gado gado malikele.jpg

    La recette au départ était inspirée du Magazine Spar A Table, mais quand j’ai ouvert le sachet de légumes congelés pour wok (shame on me), je les ai trouvés si piteux qu’ils sont partis sur le tas de compost. Dans le frigo pas de légumes, bon, on invente et j’ai sorti des scampis du congélateur. Finalement ce qui subsiste de la recette ce sont les ingrédients de la sauce. Et encore, comme j’ai tendance à éliminer les graisses inutiles (je ne suis pas diététicienne pour rien et c’est un des secrets pour garder ma ligne) et que le beurre d’arachides en lui-même très gras, j’ai mis tous les ingrédients ensemble et j’ai mixé le tout avant de le chauffer.

    Je pensais que ces ingrédients assez connus ne donneraient aucune saveur particulière au plat, et bien non, ce plat avait un goût très particulier que j’ai apprécié.

     

    Ingrédients pour 2 personnes :

     

    400 g de scampis décortiqués

    2 c d’huile

    2 gousses d’ail écrasées

    1 cm de gingembre émincé

    sel et piment

     

    Pour la sauce :

    6 c à s de beurre d’arachides

    50 ml de lait de coco

    1 échalote émincée

    2 gousses d’ail émincées

    2 c à s de sauce soja

    du sel et du piment

    un peu de jus de citron

     

    Préparation.

    Chauffer l’huile dans une poêle.

    Y dorer le gingembre et l’ail.

    Ajouter les scampis et les cuire en les retournant régulièrement pendant 5 m.

    Mettre tous les autres ingrédients dans un petit poêlon.

    Les mixer et mettre sur le feu.

    Réduire légèrement.

     

    Servir avec du riz et des kroepoeks.