Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

criandre vietnamienne

  • Lotte aux deux coriandres et au cédrat

    lotte aux 2 coriandres.JPG

     

    Lotte aux 2 coriandres et au cédrat.

    En Belgique il est très rare d’acheter des petites lottes entières, du moins à ce que je sache. Ici au Portugal par contre, dans les marchés, il est inconcevable de vouloir acheter rien que les queues.

    Le prix aussi est très différent, ce qui paraît bon marché quand la lotte est entière, doublera si on ne demande que la queue.

    Par contre, personnellement j’adore les morceaux que les autres laisseront au bord de l’assiette et avec Bernard on s’entend parfaitement : les « beaux morceaux » pour lui et le reste pour moi. On est content tous les deux.

    Une fois de plus j’ai eu la chance de me procurer la coriandre vietnamienne chez Jean Paul Brigand.

    Il nous a fallu une demi-heure de voiture pour rentrer chez nous et la pauvre (j’avoue qu’on avait pris l’apéro) était déjà bien flétrie. Mais cette « mauvaise herbe » est merveilleuse, après une nuit les tiges dans l’eau, elle est à nouveau aussi belle que dans le jardin.

    Un plat hyper léger et super parfumé.

    Ingrédients pour 2 personnes :

    1 lotte de 1,5 k

    4 carottes coupées en rondelles

    2 grosses tomates

    1 oignon coupé en deux

    2 c à s d’huile d’olive

    4 feuilles de kafir

    un morceau d’écorce de cédrat

    un peu d’écorce de cédrat râpée

    sel et poivre

    de la coriandre et de la coriandre vietnamienne (Rau Ram ou basilic thai)

    Préparation.

    Faire chauffer l’huile dans une casserole et y dorer les morceaux de poisson.

    Les retirer et réserver.

    Ajouter les légumes et les autres ingrédients tout en en gardant un peu pour la décoration du plat.

    Cuire une dizaine de minutes pour que les carottes restent croquantes.

    Remettre le poisson et continuer la cuisson 5 minutes.

    Parsemer du restant d’herbes et du cédrat râpé.

    J’ai servi ce plat avec du pain pour pouvoir « saucer » le liquide de cuisson.