Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

cuisine vietnamienne

  • Soupe vietnamienne de tête de saumon

    soupe de tête de poisson à la vietnamienne.JPG

    Comme il est difficile en province de trouver des têtes de poisson, je profite toujours de mon séjour à Vila Nova de Milfontes pour en préparer.

    J’adore la décortiquer et en sucer chaque morceau pour en extraire le meilleur. Je commence évidemment par les joues, fondantes à souhait et ensuite je décortique.

    Mais si par hasard j’ai une amie africaine chez moi, je dois partager la tête…

    La citronnelle, le rau ram et les tiges d’oignons verts proviennent du jardin de JP Brigand car les portugais ne les utilisent pas.

    Pas plus que le céleri qu’on ne trouve en « grande surface » que depuis cette année.

    Autres pays, autres coutumes culinaires.

    Ingrédients pour 4 personnes

    1 tête de saumon de 2 k

    2 oignons hachés

    4 tomates coupées en quarts

    4 branches de céleri coupées en morceaux

    2 carottes râpées

    2 cubes bouillon de poisson

    du fish sauce

    2 tiges de citronnelle

    du basilic thai

    des tiges d’oignons verts ciselées

    de la coriandre ciselée

    Préparation.

    Mettre la tête dans une casserole avec l’oignon, le céleri, les cubes bouillon et sel et poivre.

    Porter à ébullition et écumer soigneusement.

    Après une vingtaine de minutes de cuisson, ajouter la citronnelle et la moitié des herbes aromatiques.

    Laisser cuire encor 10 minutes.

    Déposer les carottes dans les assiettes.

    Enlever le poisson, en prélever des morceaux et les déposer dans les assiettes.

    Répartir le restant des herbes.

    Verser le bouillon sur le tout.

    Chacun assaisonnera de fish sauce s’il le désire.

    La tête est réservée aux amateurs.

     

     

     

  • Salade de fleur de bananier. Le Mékong restaurant à Liège.

    fleur de bananier.jpg

    Pétale de fleur de bananier. Dumaguete Philippines 2004.

     

    Quelle merveilleuse découverte que le restaurant le Mekong en Outremeuse à Liège.

    Enfin un vrai vietnamien et non pas un vietnamien pour belge moyen qui n’a jamais voyagé ou qui, si il a été en vacances cherchait dans n’importe quel pays un biftek frites ou attendait impatiemment de rentrer en Belgique pour en manger un.

    Je suis méchante, Non je constate.

    C’est une fois de plus mon amis thai Boupa qui me l’avait conseillé.

    Voir ses recettes

     

    Dessert thai aux fleurs de pandanus

    Tom Yum de pattes de poulet

    Le patron et cuisinier parle avec amour de ses produits et comme il dit, il ne fait pas dans la décoration d’assiettes mais dans la qualité.

    A trois nous avons goûté

    Une soupe hué

    Une salade de papaye verte au bœuf fumé

    Une salade de fleur de bananier au magret de canard

    Des nouilles croustillantes au haché de cailles

    Des paquets de choux farcis aux cailles

    Un crabe farci

    Le tout extra.

    Malgré tous mes voyages je n’avais jamais mangé de fleur de bananier, je n’ai pas laissé passer l’occasion.

    De retour à la maison, j’ai surfé sur Internet et j’ai trouvé une recette que j’ai adaptée aux explications du patron.

    Voici :

    Ingrédients pour 6 personnes.

    1 fleur de bananier finement ciselée (en vente dans les magasins asiatiques)

    ½ l d’eau glacée

    1 c à s de jus de citron

    1 magret de canard

    2 c à s de sauce au nuoc mam

    1 c à s de rau ram finement ciselé (polygonum odoratum)

    1 c à s de gingembre râpé

    1 c à s d’arachides pilées

    1 c à s d’échalotes frites

    2 c à s de feuilles de coriandre

    Préparation.

    Mettre la fleur de banane ciselée dans l’eau froide additionnée du jus de citron

    Faire bouillir le canard dans de l’eau jusqu’à ce qu’il soit tendre ou le faire frire à la poêle.

    Le laisser refroidir avant de le couper en fines tranches.

    Egoutter les lamelles de fleur et les déposer dans un plat.

    Ajouter tous les autres ingrédients et mélanger.

    Parsemer de feuilles de coriandre et d’échalotes.