Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

londres

  • Le restaurant le Barshu à Londres et les abats.

    salade d'arachides.jpg

    Ah le restaurant Bar shu

    Merci à Anissa Helou auteur culinaire et auteur de « The fifth quarter » et de « Offals » grâce à laquelle à travers l’article sur les restaurants spécialisés en abats, j’ai pu découvrir le restaurant Barshu à Londres.

    Alors là c’était ma fête, on y a mangé le dimanche et j’y suis retournée le lundi !!!

    Si je vous dis que j’y retournerai en juin vous me croyez ?

    Dimanche j’ai commandé de la méduse et des langues de canard, je ne suis pas prête d’oublier la tête de la serveuse, inquiète, me demandant si je savais ce qu’est du jelly fish, et ahurie de me voir continuer avec des langues de canard.

    Mon plat de salade de méduse, nous l’avons tous partagé et il a plu, même à ma belle-fille anglaise. C’est frais et croquant, vraiment très agréable.

    Mais les petites langues de canard, miam et miam, ça déchire diraient mes petits enfants.

    Le canard a un os cartilagineux dans le gosier, prolongé par une sorte de tube caoutchouteux. Les deux sont solidement arrimés l'un à l'autre, il est vain de tenter de les dépiauter comme on peut le faire avec les crevettes.
    Rien à voir, le canard tient à sa langue, qu'on se le dise.
    Il faut donc croquer le tout. Os compris.

    2012-01-30 13.24.45.jpg

    Trop bon.

    Ne me demandez pas quels étaient les ingrédients des préparations, les saveurs se mélangent sauf celle du poivre du Sechuan qui commence par un parfum qui diffuse, suivi par de la chaleur, une certaine anesthésie, un peu d’acidité et finalement une touche sucrée. J’adore et contrairement au piment, l’effet est de très courte durée.

    Le lundi, j’ai été fort gâtée. Depuis Mendoza en Argentine je n’avais plus eu l’occasion de manger des « patitas » (tendons de pieds de veau).

    tendons de veau.jpg

    Préparés comme au Sichuan, une merveille.

    Rassurez-vous il n’y a pas que des abats au menu et tous les autres convives se sont régalés de poisson, viande, crevettes…

    2012-01-30 13.24.23.jpg

     

     

     

     

     

     

     

  • Tranches de gigot, sauce à la menthe

     

     

    gigot sauce à la menthe malikele.jpg
     

    Lors de ma visite aux studios de la BBC à Londres, à la fin de la visite on s’arrête à la boutique de souvenirs (pas de petit profit) dans laquelle il y a avait un mini rayon de livres. Mini peut-être, mais grand assez pour faire mon bonheur. J’ai craqué pour le MasterChef at home. Je ne le regrette pas, il y a PLEIN de recettes que j’ai envie de tester.

    Celle-ci est plutôt classique car je l’ai interprétée « façon » comme on dit à Abidjan, mais il y en plein d’autres plus innovantes.

    Le petit + de la marinade aux anchois, je ne le connaissais pas.

     

    La sauce à la menthe me rappelle un déjeuner au resto du Hilton à Nairobi en 1978, en terrasse, dégustant de succulentes côtes d’agneau grillées accompagnées de pommes de terre au four avec la « sour cream » et de la petite mint sauce.

    Je me demande si les souvenirs restent dans la tête ou dans l’estomac ?

    J’étais à Nairobi dans le cadre d’une mission bien agréable, celle de porter des films de photographie aérienne au développement pour la boîte qui employait mon mari.

    Mission accomplie avec plaisir, vous me comprenez ?

     

     

    Ingrédients pour 2 personnes :

     

    2 belles tranches de gigot d’agneau

    2 filets d’anchois

    2 gousses d’ail

    2 tiges de romarin

    sel et poivre

    2 c à s d’huile d’olive

     

    500 g de petits pois surgelés

    2 c à s de beurre

    2 échalotes émincées

    du persil et de la menthe

     

    20 tomates cerises

    1 c à soupe d’huile

    2 c à c de sucre

    2 c à s de vinaigre balsamique

    1 branche de thym

     

    1 poignée de feuilles de menthe finement ciselées

    2 c à s de vinaigre blanc

    2 c à s de sucre

    4 c à s d’eau

     

    Préparation :

     

    Ecraser les filets d’anchois, le romarin ciselé et l’ail dans un mortier.

    Badigeonner la viande avec la pâte obtenue et la mettre au frigo jusqu’au lendemain.

    Pour la sauce à la menthe.

    Ciseler la menthe et la faire blanchir dans l’eau bouillante avec 1 c à c de sucre.

    Ajouter le vinaigre et le sucre restant.

     

    Pour les tomates.

     

    Les mettre dans un petit plat à gratin avec le sucre, le vinaigre et le thym.

    Bien les enrober de ces ingrédients et enfourner dans un four préchauffé pendant 10 minutes pour les confire.

     

    Pour les légumes.

    Faire bouillir de l’eau salée et y plonger les petits pois. Après la reprise de l’ébullition, laisser cuire encore 1 minute. Egoutter et réserver.

    Faire fondre le beurre et y dorer l’échalote, remettre les petits pois et les faire sauter dans la matière grasse.

    Parsemer de menthe et de persil avant de servir

    Pour la viande.

    Chauffer une poêle, y verser l’huile d’olive et cuire la viande sur les 2 faces.

     

     

    Dresser.