Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Envoyer ce Blog à un ami | Avertir le modérateur

moules

  • Moules Marie claire

    A la manière de Julie Andrieu dans son livre « Ma p'tite cuisine » j'ai improvisé cette recette dominicale de

    Moules Marie Claire

     

    Comment est-elle née.

    Vendredi les moules étaient en réclame à 1 euro le kilo. J'achète bien évidemment en pensant les préparer à la bordelaise le samedi. Je les cuis telles quelles dans la casserole pour les ouvrir, les laisse refroidir avant de les sortir de leurs coquilles et les remettre dans leur jus au frigo.

    Surprise, on nous invite à déjeuner le samedi.

    Et la nuit portant conseil j'ai changé mon fusil d'épaule en imaginant une sauce onctueuse avec des pâtes.

     

    La recette :

     

    Il vous faudra

    des moules cuites

    leur jus de cuisson

    un peu de vin blanc

    une crème de crustacés en sachet

    un peu de safran

    de la crème fraîche

     

    les pâtes de votre choix

     

     

     

    Récupérer les moules et garder le jus.

    Faire chauffer ce jus et y ajouter de la poudre du sachet (selon les quantités désirées)

    Attention surtout n'ajoutez pas de sel.

    Bien fouetter et ajouter la crème, le vin et le safran.Quand la sauce a acquis le degré de velouté désiré, couper le feu et ajouter les moules.

    Cuire les pâtes. Le tour est joué..

     

  • Ragout de moules, chou frisé et pois chiches.

     

     

    guisado de mejillones con garbanzos y berza.jpg

    Il est des jours où en passant à table je ne suis pas certaine du tout que ce que j'ai préparé va me plaire car il y a des périodes où mon inspiration n'est pas la meilleure. Pourquoi, allez savoir.

    Mais aujourd'hui heureusement ce n'était pas le cas, franchement cela m'a semblé bon et pourtant  les aliments qui baignent dans du liquide, dits "platos de cuchara" (plats qui se mangent à la cuillère) c'est pas mon truc mais mon homme adore ça. Il doit avoir des origines plus paysannes que les miennes, oups, ok je sors comme on dit maintenant.

    Les moules goûtaient les moules , les pois chiches leur personnalité mais le chou par contre, un peu fade.

    Ce soir je comprends mieux  pourquoi. Comprendre l'espagnol tout le monde peut y arriver mais quand il s'agit d'entrer dans les dédales du vocabulaire spécifique, il faut du temps et de la patience.

    Si vous cherchez la traduction de

    col: chou

    repollo (à mendoza en Argentine) chou

    berza: chou

     

    Mais si vous approfondissez un peu comme je viens de le faire quand on parle de berza il s'agit du "col crespa o col rizada" brassica oleoacea var. sabellica.cult Acephala

    En français accessible à tous, il s'agit de chou frisé, celui qui va parfumer tout un immeuble pendant sa cuisson.

    Et là j'ai regretté de ne pas l'avoir utilisé mais je n'en ai jamais vu en grande surface.

     

    Sinon, c'est très facile.

     

    J'ai eu besoin pour 4 personnes de:

     

    1 bocal de pois chiches (500g)

    1/2 chou émincé

    250g de moules congelées décortiquées

    1 oignon émincé finement

    de l'huile d'olive

    1 c à s de pimenton de la vera

    4 gousses d'ail

    1 ou 2 cubes de bouillon de poisson

    de la coriandre ciselée

     

    La préparation est super simple:

    Cuire le chou dans le bouillon de poisson.

    L'égoutter mais garder le bouillon de cuisson.

    Dans un mortier préparer le  "mojada" en écrasant et mélangeant l'ail et le pimenton?

    Chauffer l'huile et y dorer l'oignon, ajouter la mixture.

    Ensuite ajouter les moules, les pois chiches, le chou et un peu de bouillon de cuisson.

    Réchauffer le tout et garnir avec de la coriandre ciselée.

     

     

     

     

     

  • Soupe de tête de lotte aux moules, safran, noisettes.

    soupe de tête de lotte et moules.JPG

    Etonnante et surprenante cette recette inspirée de celle du site de cuisine européenne.

    Jamais je n'aurais imaginé mettre de la noix de muscade et de la cannelle avec des amandes et des noisettes dans une soupe de poisson. Et pourtant nous nous sommes régalés.

    Les saveurs éclataient dans la bouche, 5 miams de ma part.

     

    Pour le bouillon

    1 tête de lotte

    les têtes de carapace de 500 g de crevettes

    1 cube de bouillon de poisson

    6 c à s de purée de tomates

    200 ml de vin blanc sec

    sel et poivre

     

    Pour la soupe

    200 g de filets de merlan

    1/2 k de moules

    4 c à s de tomates râpées

    1 oignon émincé

    3 gousses d'ail écrasées

    2 tranches de pain grillé

    10 amandes grillées et 10 noisettes grillées

    1 pincée de safran

    1 pincée de noix de muscade

    1 pincée de cannelle

    2 c à s d'huile d'olive

     

    Préparation.

    Dans une grande casserole, mettre les carapaces et les têtes de crevettes, le cube de poisson, le vin blanc, sel et poivre et la tête de lotte.

    Couvrir d'eau.

    Porter à ébullition et laisser cuire 15 minutes.

    Enlever la chair du poisson et la réserver.

    Laisser refroidir et passer.

    Dans un autre poêlon faire chauffer l'huile et y dorer l'oignon et les 2 gousses d'ail.

    Ajouter ensuite la tomate râpée et le pain grillé.

    Transférer dans une casserole et y verser le bouillon

    Ajouter les filets de merlan et la chair de la tête de lotte.

    Porter à ébullition et laisser cuire à petit feu.

    Par ailleurs dans un mortier écraser les noisettes, les amandes, la 3ème gousse d'ail et le safran.

    Mouiller avec 2 c à s de bouillon et bien mélanger avant d'ajouter dans la casserole.

    Laisser encore 5 minutes sur le feu et servir.

  • Moules Marius.

    moules de Marius.JPG

     

     

     

    Une recette simple, saine = santé

    Un repas basses caloiries.

    Après deux mois de collaboration à Open Food Facts, la banque de données alimentaires mise au point par Stephane Gigandet, le grand jour de lancement est arrivé, le voici accessible à tous et toutes.

    Ce site concerne toutes les personnes soucieuses de s’alimenter correctement en évitant tous les pièges tendus par les publicités, le fast food, la facilité ou même les goûts des enfants.

    Jamie Oliver, que tout le monde connaît est un ambassadeur et ardent défenseur de la Food Revolution.

    Stephane a donc lié cet  anniversaire de la Food Revolution du 19 mai avec le lancement de son site.

    Pour y participer aussi, je vous propose une recette de moules que j’avais cuisinée à Milfontes et pour lequel il a fallu pour 2 personnes :

    2 c à s d’huile d’olive

    1 bulbe de fenouil finement émincé

    2 k de moules

    4 c à s de pastis

    La recette :

    Faire chauffer l’huile.

    Y faire fondre le fenouil jusqu’à ce qu’il soit translucide.

    Ajouter les moules.

    Secouer à plusieurs reprises.

    Quand les moules s’ouvrent verser le pastis.

    Accompagner d’une tranche de pain complet aux graines.

    Un petit verre de vin blanc sera le bienvenu.

    Le bilan calorique :

    200 g de chair de moules (la moyenne pour 1 kilo de moules) = 160 calories

    1 c à s d’huile d’olive                                                                     90     ,,

    1 tranche de pain                                                                        +-100    ,,

    150 ml de vin blanc                                                                         90    ,,

     

    Voilà un bon petit repas auquel vous pourrez ajouter un fruit pour terminer, pour un total de 500 calories.

     

  • Coquillages "Spécial Saint Valentin"

     

     

    soupe de coquillages à la vanille.JPG

     

    Pour continuer les recettes « aphrodisiaques » voici une recette ce coquillages, plus qu’appétissante.

    Il vous faudra pour 2 personnes.

    1 k de moules

    6 amandes

    250 g de palourdes

    250 g de coques

    2 c à s de fumet de poisson en poudre.

    1 blanc de poireau taillé longitudinalement

    2 échalotes émincées

    4 cm de gingembre râpé

    1 c à s de baies roses

    2 gousses de vanille

    50 ml de crème

    du poivre

    Préparation.

    Mettre une casserole sur le feu et y verser 1 l d’eau.

    Ajouter le fumet de poisson, les épices et les légumes.

    Porter à ébullition et laisser mijoter pendant 15 minutes.

    Prélever 1 dl de liquide et le mettre dans une autre casserole pour y faire ouvrir les coquillages.

    Quand ils sont ouverts les prélever et les déposer dans le plat creux.

    Mélanger le fumet, le liquide de cuisson des moules et la crème fraîche et verser sur les coquillages.

     

     

     

     

  • Chaudrée de moules (mussels chowder).

    chaudrée de moules.JPG

    L’histoire : il y a 40 ans au moins que la recette de clam chowder  attend dans un de mes carnets que je me décide à la tester.

    Comme j’ai commencé à publier sur mon blog anglais, je me retrouve en contact avec de nombreuses recettes venant d’Outre-Atlantique et cette fois j’ai franchi le pas.

    Comme quoi la procrastination a un terme.

    Faute de clams en boîte j’ai opté pour des moules fraîches de chez nous.

    J’avoue que j’étais quelque peu inquiète, le lait ce n’est pas ma tasse de thé, et avec des moules… Et bien, j’ai été agréablement surprise. C’est à refaire.

    Ingrédients pour 2 personnes.

    1 k de moules

    150 g de lardons  fumés

    1 c d’huile d’olive

    30 g de beurre

    la verdure d’un poireau

    1 branche de céleri

    2 feuilles de laurier

    3 gousses d’ail écrasées

    4 tiges de persil

    du paprika

    1 boîte de maïs

    1 cube de bouillon de crustacés

    2 c à s de farine

    2 dl de lait condensé non sucré

    1 dl de crème fraîche

    Préparation.

    Mettre une casserole sur le feu, y verser les moules. Dès qu’elles sont ouvertes, retirer du feu et laisser refroidir.

    Ensuite enlever les moules de leurs coquilles et les remettre dans leur jus de cuisson jusqu’au lendemain. Mettre au frais.

    Dans une casserole faire fondre les lardons fumés. Les enlever et réserver. Mettre alors les poireaux émincés et les faire rissoler jusqu’à ce qu’ils caramélisent.

    Les enlever et les remplacer par les herbes aromatiques et les épices. Parsemer de farine, bien mélanger et mouiller avec le jus de cuisson des moules et le cube de bouillon.

    Ajouter un peu d’eau si la préparation vous paraît trop épaisse.

    Ajouter le maïs, le lait et la crème fraîche. Dès que l’ébullition a repris, diminuer la chaleur et ajouter les moules et les lardons.